israël annonce une trêve humanitaire de six heures jeudi à gaza
israël annonce une trêve humanitaire de six heures jeudi à gaza © reuters

Après une "trêve humanitaire de cinq heures" jeudi, Israël et le Hamas se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu global à Gaza à partir de vendredi matin, selon des responsables israéliens Des cessez-le-feuqui interviennet après une nouvelle journée sanglante qui a vu la mort de 25 Palestiniens dont huit enfants et la poursuite des tirs de roquette du Hamas.

Le Hamas a donné son accord cette nuit au cessez-le-feu temporaire demandé par l'Onu pour des raisons humanitaires et qui a commencé à 10h ce matin.

Une trève acceptée un peu plus tôt par l'armée israélienne qui a toute fois mis en garde les Palestiniens contre une poursuite des tirs de roquettes qui provoueraient immédiatement une "réponse".

Les explications de Sébastien Laugénie à Jérusalem

Les habitants de la bande de Gaza se sont rués dans les magasins et dans les banques aussitôt après l'entrée en vigueur de la trêve humanitaire de cinq heures.

Le reportage de Ludovic Piedtenu

Peu après 11h, trois obus de mortier, tirés de Gaza, ont frappé le Sud d'Israël malgré la trêve.

Quelques minutes avant l'entrée en viguer de la trève, Israël a procédé à des attaques. A l'aube, un raid aérien sur Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, puis dans la matinée, Tsahal a procédé à des tirs de char sur une maison de Rafah, dans le sud de l'enclave palestinienne, tqui a fait trois morts et plusieurs blessés graves.

L'annonce de la trève intervient après une nouvelle journée sanglante

L'armée israélienne a bombardé massivement Gaza mercredi et le Hamas a tiré des dizaines de roquettes sur le territoire israélien. Le bilan est très lourd : côté israélien, un civil de 37 ans a été tué par un tir de roquette près de la frontière de Gaza et au moins 25 Palestiniens dont huit enfants ont été tués.

Quatre enfants sont morts dans le bombardement d'une cabane sur une plage de Gaza

Deux frappes de la marine israélienne ont touché, hier après-midi sur une plage de Gaza, huit enfants qui jouaient sur une digue près du port. Quatre d’entre eux sont morts, ils avaient entre 9 et 11 ans. Ce drame s’est noué sous les yeux de la presse du monde entier puisque les quelques hôtels sont situés devant cette digue.

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | Des missiles israéliens tuent quatre enfants à Gaza

L’armée israélienne explique qu’elle visait un "site terroriste" et qu’une enquête a été ouverte. Ludovic Piedtenu et Gilles Gallinaro ont constaté qu'il s'agissait en fait d'un container déjà complètement détruit par une précédente frappe il y a une semaine.

Ludovic Piedtenu et Gilles Gallinaro se sont ensuite rendus à l'hôpital de gaza, rencontrer l'un des rescapés.

►►► A VOIR | Tous les reportages à gaza

230 Palestiniens ont été tués depuis le début le 8 juillet de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza, selon les services de secours palestiniens. Les organisations armées de Gaza ont lancé plus de 1.200 roquettes contre Israël, tuant un civil israélien.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.