L'épave du Costa Concordia est amarrée au port de Gênes
L'épave du Costa Concordia est amarrée au port de Gênes © MaxPPP/Luca Zennaro

Ce qui reste du paquebot a été remorqué pendant quatre jours sur près de 200 milles nautiques. L'épave se trouve maintenant amarrée dans l'un des bassins de Voltri, le port industriel proche de Gênes, où elle va être démantelée.

Le Costa Concordia avais repris la mer mercredi, après avoir été renfloué, deux ans et demi après son naufrage sur l'île du Giglio.

Au soulagement général, la carcasse grande comme deux fois le Titanic, redressée et renflouée à grands frais, a accompli sans accrocs son dernier voyage, sans la moindre pollution -malgré les craintes exprimées en Corse-, tirée durant quatre jours par deux puissants remorqueurs de haute mer sur un parcours de quelque 280 km le long des côtes italiennes.

►►► POUR EN SAVOIR PLUS |

Dés l'aube, les pilotes du port de Gênes ont commencé les manoeuvres pour positionner l'épave, à un mille environ de l'entrée du port, par une mer calme mais un vent soufflant à 10-15 noeuds. Les remorqueurs du port de Gênes ont remplacé ceux de haute mer, avant l'entrée de l'épave longue de plus de 290 mètres dans le port. La carcasse de l'énorme paquebot s'est immobilisée devant un quai où elle a été amarrée au terme d'une longue manoeuvre. La sirène d'un porte-conteneurs amarré en face lui a souhaité la bienvenue.

Anaïs Feuga a suivi toutes les opérations

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi s'est rendu dimanche après-midi à Gênes pour assister à cette phase finale de l'opération de sauvetage du paquebot. "L'opération n'a pas été facile. Elle a été faite par une Italie qui quand elle s'y met est capable de faire vraiment de tout et de nous étonner en bien", a commenté le président du conseil italieni.

Le naufrage du Concordia avait fait 32 morts et des dizaines de blessés parmi les plus de 4.200 passagers et membres d'équipage de 70 nationalités à bord.

Pour la ville de Gênes, l'arrivée du bateau qui fournira du travail à des centaines de personnes pendant près de deux an, est une aubaine. L'opération de sauvetage a coûté au total quelque 1,5 milliard d'euros.

infographie costa concordia
infographie costa concordia © ide
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.