Sommet du G7 en Allemagne
Sommet du G7 en Allemagne © MaxPPP

Le G7 s'est engagé sur l'objectif de limiter à 2°C la hausse de la température moyenne dans le monde, a déclaré lundi la chancelière allemande Angela Merkel en clôture du sommet du Groupe des Sept à Elmau, en Bavière.

Dans le communiqué diffusé à l'issue de la réunion, les sept pays "réaffirment (leur) ferme détermination à adopter" un accord lors de la conférence de Paris sur le climat (COP21), qui aura lieu en novembre et décembre prochain.

Cet accord doit améliorer la transparence et la responsabilité, notamment en comportant des règles contraignantes pour assurer le suivi des progrès en matière de réalisation des objectifs, ce qui favoriserait un niveau accru d'ambitions au fil du temps. Cela devrait permettre à tous les pays de bénéficier d'une trajectoire de développement résilient et sobre en carbone, compatible avec l'objectif général de maintenir la hausse de la température moyenne dans le monde au-dessous de 2°C.

► ► ►ALLER PLUS LOIN | Un G7 a fond vert

Les sept pays réaffirment également leur engagement, pris à Copenhague en 2009, de mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 pour lutter contre les conséquences du changement climatique.

"Un engagement ambitieux et réaliste" : reportage de Bertrand Gallicher

1 min

"Un engagement ambitieux et réaliste" : reportage de Bertrand Gallicher

Hôte de ce sommet, active sur le dossier climatique, Angela Merkel espérait obtenir des engagements précis de la part des membres du G7 sur la baisse des émissions de GES, afin d'adresser un signal fort à moins de six mois de la conférence de Paris sur le climat (COP21), qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.