Un soldat russe en Crimée
Un soldat russe en Crimée © REUTERS/Shamil Zhumatov / REUTERS/Shamil Zhumatov

Les dirigeants des pays du G7se retrouvent ce lundi à La Haye pour discuter, en marge du Sommet sur la sécurité nucléaire, de leurs réactions à l'annexion de la Crimée par la Russie.

Cette réunion extraordinaire a été annoncée mardi dernier, aumoment où Vladimir Poutine engageait la procédure deratification du rattachement de la Crimée adopté le dimancheprécédent par référendum par les électeurs du territoire majoritairement russophone. La Russie a depuis pris le contrôle des installations militaires de la Crimée, sur lesquelles flotte le drapeau russedepuis dimanche. Conséquence de la chute du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, le 22 février, la crise est devenue en un mois la plus grave confrontation entre l'Est et l'Ouest depuis la fin de la Guerre froide.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont adopté des sanctions ciblées contre des personnalités russes ou pro-russes, dont des proches du président russe. Mais leur impact et leur capacité à influencer la politique de Poutine n'ont pas été à ce jour démontrés. A La Haye, les pays du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis,France, Grande-Bretagne, Italie et Japon) devraientvraisemblablement débattre des moyens d'exercer une pression accrue sur Moscou. Et de leur coût potentiel.

Ce sera une occasion pour nous expliquer mutuellement ce que nous faisons et ce que nous allons faire et pour coordonner nos actions

souligne un haut responsable de l'UE.

Luc Lemonnier est l'envoyé spécial de France Inter à La Haye

Crimée : les derniers événements
Crimée : les derniers événements © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.