Nouvelle épine dans le pied de Donald Trump : Kushner, conseiller de la Maison-Blanche et gendre de Donald Trump, témoignera au Sénat sur ses relations avec la Russie.

Jared Kushner, gendre de Donald Trump, a lui aussi eu des contacts avec la Russie
Jared Kushner, gendre de Donald Trump, a lui aussi eu des contacts avec la Russie © AFP / Cheriss May / NurPhoto

La puissante commission du Sénat américain sur le renseignement souhaite auditionner Jared Kushner, le gendre de Donald Trump, dans le cadre de son enquête sur les liens entre l'entourage du président américain et des responsables russes. Jared Kushner pourrait ainsi devenir la personnalité la plus proche du président à être auditionnée par la commission.

Cette commission s'intéresse au rôle que la Russie a pu jouer lors de l'élection de Trump en novembre dernier. Au moins quatre commissions sénatoriales se penchent sur les soupçons d'intervention de la Russie dans la campagne et sur les relations que l'entourage de Donald Trump aurait pu nouer avec Moscou. La semaine dernière, le FBI a confirmé qu'il enquêtait lui aussi sur ce dossier.

Jared Kushner a lui-même pris l'initiative de se rendre devant la commission du Sénat.

Deux rencontres sur la sellette

Jared Kushner aurait été le principal contact des gouvernements étrangers souhaitant entrer en relation avec les équipes de campagne de Donald Trump. Kushner aurait rencontré l'ambassadeur de Russie à Washington Sergueï Kislyak, à la Trump Tower et le dirigeant de la banque russe de développement. De son coté, le Kremlin a qualifié de "pratique courante des entreprises" les rencontres du gendre et proche conseiller de Donald Trump, Jared Kushner, avec le patron de la banque publique russe de développement.

Aux yeux de nombreux observateurs, Kushner est un homme de pouvoir

Jared Kushner et sa femme Ivanka Trump sont très actifs dans l'entourage de Donald Trump depuis la campagne électorale. Ils sont toujours présents pour les événements officiels, les discours du président, les signatures de décrets et les conférences de presse avec des dirigeants étrangers. La frontière entre vie publique et vie familiale est d'ailleurs très floue. Chacun a été nommé au poste très influent de conseiller spécial auprès du Président.

Juif orthodoxe, Kushner ne travaille pas sur du matériel électronique les vendredis soirs et samedis. Or, c'est souvent à ce moment que Donald Trump s'est montré le plus actif sur Twitter (par exemple lors de sa sortie sur les supposées écoutes à son encontre de la part de Barack Obama), mais également dans ses actions (décret anti-immigration, annulation de la loi sur la réforme de la santé etc.).

Mais certains le traitent de "petit garçon"

La stratégiste républicaine Ana Navarro, consultante pour CNN, est de son coté très critique envers Kushner. Elle ne se prive pas de le moquer sur Twitter après qu'il se soit plaint d'elle auprès d'un dirigeant de Time Warner, propriétaire de CNN :

Kushner le petit garçon, le gars costaud qui est sensé parvenir à la paix au Moyen-Orient, se plaint de moi sur CNN. Sniff !

Vraiment, le petit Jared se plaint de moi car je m'en suis prise au beau-père président ? Oh petit garçon, je suis désolée...

Sur le plan sociétal, Ivanka Trump et Jared Kushner ont une image de modérés. Ils auraient par exemple permis d'éviter l'annulation de nombreuses protections adoptées sous Obama en faveur de la population LGBT.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.