laurent fabius préconise une action internationale coordonnée contre l’état islamique
laurent fabius préconise une action internationale coordonnée contre l’état islamique © reuters

Le groupe État islamique a menacé ce lundi les ressortissants de la France, des États-Unis et des autres pays qui se sont joints à la coalition internationale contre les djihadistes qui ont proclamé un "califat" sur les territoires qu'ils contrôlent en Irak et en Syrie.

"La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu'il soit Français, Américain ou d'un de leurs pays alliés", déclare le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, dans un message audio diffusé lundi et repéré par le groupe de surveillance SITE.

Premières frappes françaises vendredi

La France a mené vendredi ses premières frappes contre des cibles du groupe État islamique dans le nord de l'Irak mais François Hollande a exclu de lancer des raids aériens contre d'autres pays, à commencer par la Syrie. Les États-Unis, dont l'aviation est entrée en action contre les djihadistes au début du mois d'août, n'excluent plus pour leur part de frapper en Syrie.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a répondu en fin de matinée à l'organisation terroriste :

La France n'a pas peur, car ce n'est pas la première fois qu'elle est menacée par des groupes terroristes qui s'attaquent à ses valeurs de tolérance, d'humanisme.

Washington, qui s'efforce de former une large coalition contre les djihadistes, a indiqué ce week-end que d'autres pays pourraient s'associer à ces frappes aériennes en Syrie. "Nous ne frapperons pas seuls", a déclaré dimanche sur CBS Samantha Power, l'ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, au moment où les dirigeants de la planète convergent vers New York pour l'Assemblée générale annuelle de l'Onu.

►►► À LIRE AUSSI | Syrie : 130.000 kurdes fuient les islamistes et se réfugient en Turquie

Dans son message adressé aux musulmans du monde entier, le porte-parole du groupe État islamique vise également le Canada et l'Australie. Il affirme par ailleurs que l'intervention militaire conduite par les États-Unis sera "l'ultime campagne des croisés" : "Elle sera détruite et mise en échec, comme l'ont été toutes vos précédentes campagnes."

Quelle coalition contre l'État islamique ?
Quelle coalition contre l'État islamique ? © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.