L’annonce a suscité des scènes de liesse à Monrovia, la capitale du pays
L’annonce a suscité des scènes de liesse à Monrovia, la capitale du pays © MaxPPP

Le Liberia en a fini officiellement samedi avec l'épidémie d'Ebola mais l’Organisation mondiale de la Santé a appelé à rester vigilants en raison de la présence du virus en Guinée et en Sierra Leone voisines.

"L'OMS déclare le Liberia exempt de la transmission du virus Ebola. 42 jours se sont écoulés depuis le dernier cas confirmé en laboratoire", décédé et qui a été inhumé le 28 mars " et par conséquent, "l'épidémie d'Ebola au Liberia est terminée", déclarait samedi un responsable de l'OMS, Alex Gasasira. Si le pays en a fini officiellement samedi avec l'épidémie d'Ebola , plus grave depuis l'identification en 1976 du virus, l’Organisation mondiale de la Santé a appelé à rester vigilants en raison de la présence du virus en Guinée et en Sierra Leone voisines. Le nombre de nouveaux cas dans ces zones est toutefois en baisse.

La Croix-Rouge "prudemment optimiste"

Même son de cloche du côté de la Croix-Rouge, qui a indiqué "célébrer" la nouvelle tout en étant "prudemment optimiste". "Il y a encore beaucoup de travail à faire pour soutenir les familles, et le pays, à l'issue d'une épidémie d'Ebola", a ainsi souligné l’organisation. L'épidémie, apparue fin décembre 2013 dans le Sud guinéen, a frappé de plein fouet la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, Etats voisins où se comptent la grande majorité des quelque 11.000 morts identifiés sur près de 26.600 cas recensés, d'après le dernier bilan de l'OMS.

Une année de souffrances et sacrifices

L'annonce de l'extinction officielle de la propagation au Liberia marque l'épilogue de plus d'une année de souffrances, contraintes, frustrations et sacrifices inhumains pour ce pays, qui se remettait 14 ans de guerres civiles (250.000 morts entre 1989 et 2003). Pour enrayer la progression du virus, le Liberia a fermé pendant plusieurs mois ses écoles, ses frontières et imposé un couvre-feu, entre autres mesures radicales.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.