Des touristes à Robben Island
Des touristes à Robben Island © Reuters

Mandela a mis l'Afrique du Sud sur la carte du monde pour les touristes. Ces touristes sont de plus en plus nombreux à vouloir marcher dans les pas de Mandela de sa prison à la liberation.

Deux chiffres pour s'en convaincre : juste avant sa liberation, l'Afrique du Sud enregistrait bon an mal an trois millions et demi de visiteurs étrangers par an. Aujourd'hui, le pays en reçoit annuellement 13 millions et demi.

Des touristes qui bien évidemment font ce que l'on appelle vulgairement le Mandela tour : petite croisiere jusqu'à la prison de Robben Island et surtout visite de la cellule 46 664 là où Mandela a été incarcéré avec pour guide, d'anciens locataires involontaires des lieux eux aussi ex-prisonniers politiques.

Ensuite, visite de la maison familiale des Mandela à Soweto avant un retour à Johannesbourg et un passage incontournable par le Nelson Mandela Center, pas un lieu de memoire, non, juste un centre commercial où vous pouvez trouver tous les souvenirs à l'effigie de Madiba : des pin's, disques, mugs, Tee-shirt ou jeux d'echecs.

Et c'est peu de dire que cette "Mandela mania" a fait le bonheur des professionnels locaux du tourisme qui emploient aujourd'hui un million de personnes dans le pays, un pays où le tourisme represente desormais 9% du produit interieur brut.

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/12/b1e79f46-5e02-11e3-b517-782bcb6744eb/640_dossier_lien.jpg" alt="Lien image dossier Mandela" width="639" height="150" />
Lien image dossier Mandela © Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.