Microscope à fluorescence
Microscope à fluorescence © Maxppp

Le prix 2014 a été décerné à deux Américains, Eric Betzig et William Moerner, et un Allemand, pour avoir développé "la microscopie à fluorescence à très haute résolution", qui a permis d'améliorer notre vision de l'infiniment petit.

Dans un communiqué, l'Académie royale des sciences de Suède souligne que "leur travail novateur a fait entrer la microscopie optique dans la nanodimension", permettant de "visualiser les déplacements de molécules dans des cellules vivantes".

Avant les travaux des trois chercheurs, la microscopie était "retenue par une limitation présumée : que l'on ne pouvait pas dépasser une résolution égale à la moitié de l'amplitude de la lumière". Les molécules fluorescentes ont finalement permis de lever cette limitation. D'abord avec les travaux de Stefan Hell en 2000, complétés par les travaux séparés d'Eric Betzig et William Moerner sur une seconde méthode en 2006.

► ► ► SUR LE WEB | Le communiqué complet sur le site du prix Nobel

Le Nobel de chimie, doté d'une récompense de 8 millions de couronnes (880.000 euros environ), est le troisième prix attribué cette année.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.