Les rassemblements sont interdits pour Noël et le Nouvel an dans tout le pays.
Les rassemblements sont interdits pour Noël et le Nouvel an dans tout le pays. © Reuters / Baz Ratner

On parle moins d’Ebola, mais le virus n’a pas disparu. Avec le confinement décidé la nuit dernière, la Sierra Leone tente d’enrayer la progression de l’épidémie.

Jusqu’à lundi, les six millions d’habitants du Nord devront rester chez eux. "Aucun commerce ne sera ouvert, les marchés seront fermés ", explique Alie Kamara, un ministre de la province. La circulation entre départements et entre localités est également interdite, sauf pour les équipes qui luttent contre Ebola.

Les offices religieux dans les églises et les mosquées sont également interdits, "sauf pour les chrétiens le jour de Noël" , a ajouté le ministre. Le 12 décembre, les autorités avaient déjà interdit les rassemblements publics pour Noël et le nouvel an, sur tout le pays à majorité musulmane.

Confinement, cela veut dire la fermeture des commerces et des marchés et l'interdiction de la circulation entre départements et entre localités

Seules les équipes qui luttent contre la maladie sont autorisées à circuler. Les précisions de Danièle Messager .

Marc Meunier, directeur de l’EPRUS, l’organisme qui regroupe les personnels soignants, était l’invité du journal de 13h d’Olivier Bénis, depuis la Guinée forestière. Bilan de l'épidémie de la région.

La situation en Guinée se stabilise. […] A l’entrée de tous les établissements publics, les hôtels, il y a nettoyage des mains, du dessous des chaussures et prise de température obligatoire.

C’est au Liberia qu’Ebola a le plus tué : 3.376 personnes sur 7.518 malades. Mais c’est désormais au Sierra Leone que se concentrent le plus grand nombre de cas : 8 939 sur 19 340 , toujours selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

C’est la deuxième fois qu’une mesure de confinement est prise au Sierra Leone. Le gouvernement l’avait déjà imposé de manière générale du 17 au 19 septembre. Pendant trois jours, plus de 28.000 volontaires avaient été mobilisés pour une campagne de porte-à-porte géante.

Lavages rituels interdits

Outre la sensibilisation et le confinement, les autorités ont également essayé de changer les habitudes à risque, comme notamment les rituels funéraires. Les auteurs des lavages rituels des corps avant l’inhumation sont à présent menacés de prison.

L’état d’urgence est imposé au Sierra Leone depuis le 31 juillet. Six départements sont toujours soumis à des restrictions de déplacement. Si l’Est de l’ancienne colonie britannique était pendant longtemps l’épicentre de l’épidémie, depuis son apparition en mai dernier, la province a enregistré récemment une baisse du nombre de cas. Les nouvelles contaminations sont principalement recensées dans l’Ouest.

17 800 cas d'Ebola en Afrique
17 800 cas d'Ebola en Afrique © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.