Le Pape François s'est rendu ce samedi matin sur l’île Grecque de Lesbos. En compagnie de deux dignitaires religieux orthodoxes il a rencontré des centaines de migrants à qui il a demandé de ne pas perdre espoir, tout en enjoignant la communauté internationale à répondre avec courage à cette crise humanitaire d'ampleur. En repartant, le Pape a emmené avec lui trois familles de réfugiés syriens

C'est avec le patriarche de Constantinople Bartholomée et du chef de l’église orthodoxe grecque, que le pape visite ce samedi le camp de Moria où vivent actuellement 3.000 réfugiés, retenus dans ce lieu dans l’attente du traitement de leur dossier, ce depuis que l’Union Européenne et la Turquie ont signé un accord afin d’empêcher les réfugiés d’arriver en Europe. Si leur demande d’asile est rejetée, ces réfugiés seront alors renvoyés en Turquie.

A l'arrivée du pape François les jeunes migrants hurlent "Freedom !"

Les trois dignitaires religieux ont pris le temps de rencontrer des centaines de migrants, embrassant des enfants, recueillant leurs dessins écoutant les doléances de chacun et relevant certains tombés à genoux, en pleurs devant eux. C'est eux que le pape à appelé à ne pas perdre "espoir" :

Chers amis, je veux vous dire que vous n'êtes pas seuls. Ne perdez pas espoir ! Je suis venu ici simplement pour être avec vous et écouter vos histoires, pour réclamer au monde de porter attention à cette grave crise humanitaire et implorer qu'elle soit résolue. Dieu a créé le genre humain pour qu'il forme une seule famille; si un de nos frères et soeurs souffre, nous sommes tous touchés.

Le pape François a déjà pris la défense des migrants et encouragé les catholiques à les aider. Son premier voyage après son élection en 2013, fut la visite de l’île de Lampedusa qui accueillait alors des milliers de réfugiés.

Comme il l'avait fait en d'autres occasions, le pape François a rappelé les chrétiens à leur foi :

Puissent tous nos frères et soeurs de ce continent, comme le Bon samaritain, vous venir en aide dans cet esprit de fraternité, de solidarité et de respect pour la dignité humaine qui a marqué sa longue histoire.,

Pour le pape François "le monde doit prêter attention à ces situations de besoin tragique et vraiment désespéré, et répondre d'une manière digne de notre humanité commune". Le pape François, le patriarche orthodoxe de Constantinople Bartholomée et l'archevêque d'Athènes Ieronymos ont ensuite appelé le monde à faire preuve de "courage" face à la "crise humanitaire colossale" des migrants, dans une déclaration commune.

Les trois religieux prononceront une prière pour les nombreux migrants morts

Pour ces 375 migrants, en majorité des enfants, qui se sont noyés, depuis le début de l'année, en tentant la traversée égéenne, s'ajoutant à des centaines de victimes en 2015, le pape et les deux primats ortodoxes vont prier et lancert chacun une couronne de fleurs en mer.

Le pape et les deux dignitaires ortodoxes déjeuneront avec huit migrants et trois traducteurs dans un des conteneurs aménagés du camp. Ils reprendront ensuite leur minibus pour se rendre sur le port de Mytilène, pour une rencontre avec les habitants de Lesbos ainsi que la toute petite communauté catholique locale.

Le pape ramène des réfugiés à Rome

Le pape François a décidé d'amener avec lui à Rome douze réfugiés syriens, dont six mineurs. Ils voyageront avec lui dans l'avion qui le ramène de l'île grecque de Lesbos au Vatican. Il s'agit de trois familles de confession musulmane, deux originaires de Damas et l'autre de Deir Azzor, dans les territoires occupés par l'organisation Etat islamique. Ils seront hébergés au Vatican. Le tout petit Etat du Vatican, qui compte moins d'un millier d'habitants, héberge déjà deux familles de réfugiés.

Interrogé sur la portée de son geste, el pape François l'a relativisé mais a utilisé une citation de Mère Thérésa :

C'est une goutte d'eau dans l'océan, mais après, l'océan ne sera plus tout à fait le même.

Le récit de Mathilde Imberty

L'une des familles de réfugiés emmenées par le Pape au Vatican

Infographie Les arrivées et les morts de migrants
Infographie Les arrivées et les morts de migrants © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.