le pape en "pèlerinage en terre sainte" en mai
le pape en "pèlerinage en terre sainte" en mai © reuters

Le pape François a annoncé dimanche qu'il élèverait le mois prochain au rang de cardinal 19 prélats catholiques du monde entier, dont la liste témoigne de l'accent mis sur les pays en développement. Il s'agira des premières "créations" de cardinaux au sein du collège chargé de le conseiller, depuis son accession au pontificat en mars dernier.

La moitié des nouveaux cardinaux ne sont pas européens, signe de l'importance qu'attache François, premier pape latino-américain, et premier souverain pontife non européen depuis 1.300 ans, au monde en développement. Seize de ces nouveaux cardinaux auront moins de 80 ans et seront donc en mesure d'élire si besoin son successeur.

"La première fois qu'Haïti a un cardinal": les précisions à Rome d'Anaïs Feuga

Les nouveaux "princes de l'Eglise" sont originaires d'Italie, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, du Nicaragua, du Canada, de Côte d'Ivoire, du Brésil, d'Argentine, de Corée du Sud, du Chili, du Burkina Faso, des Philippines et de Haïti. Quatre d'entre eux seulement occupent des responsabilités auVatican, parmi lesquels l'archevêque italien Pietro Parolin, nouveau secrétaire d'Etat du Vatican, et l'archevêque Gerhard Ludwig Müller, le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Agé de 68 ans, le nouveau cardinal britannique, Vincent Nichols, archevêque de Westminster, est le principal interlocuteur de l'Eglise catholique avec l'Eglise anglicane. Les trois nouveaux cardinaux de plus de 80 ans, qui ne pourront donc pas participer à un éventuel conclave, sont originaires d'Espagne, d'Italie et de Sainte-Lucie. Parmi eux figure l'archevêque Loris Capovilla, âgé de 98 ans, qui fut le secrétaire de feu le pape Jean XXIII, lequel avait convoqué le concile Vatican II (1962-1965). La cérémonie durant laquelle seront officiellement "créés" les nouveaux cardinaux aura lieu lors d'un consistoire le 22 février, a précisé le pape.

Très peu d'Européens

Les nouveaux cardinaux électeurs choisis ont entre 55 et 74 ans. D'Amérique latine viennent Aurelio Poli, qui a 66 ans et a succédé à François comme archevêque de Buenos Aires, mais aussi les archevêques de Managua, de Rio de Janeiro et de Santiago du Chili.

L'archevêque de la ville de Les Cayes, Chibly Langlois, deviendra le tout premier cardinal de Haïti, le pays le plus pauvre des Amériques, où, selon la Banque mondiale, 80% de la population des campagnes vit dans une profonde misère.Le pape, qui a fait l'annonce de la nomination des cardinaux aux dizaines de milliers de fidèles massés place Saint Pierre pour sa bénédiction dominicale, a souvent répété depuis son élection le 13 mars qu'il souhaitait une Eglise "des pauvres pour les pauvres".

L'Eglise catholique fixe à 120 le nombre maximal de cardinaux électeurs. Après le consistoire, ils seront 122 pendant quelques mois, jusqu'à ce que deux d'entre eux atteignent l'âge de 80 ans. Soixante et un des 122 seront des Européens, mais l'Asie et l'Afrique auront chacune deux cardinaux électeurs de plus que lors du conclave qui avait élu François en mars.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.