Le pape en visite dans le quartier napolitain de Scampia
Le pape en visite dans le quartier napolitain de Scampia © Reuters / Ciro De Luca

Dans un discours sur une place d'un quartier défavorisé de Naples, le souverain pontife s'en est pris vertement au crime organisé et plus largement à la corruption : "Comme un animal mort pue, la société corrompue pue".

L'image est forte et le discours est courageux. Arrivé dans une papamobile entièrement ouverte, au coeur d'une cité HLM où la Camorra (la mafia locale) est encore influente), le pape François a dénoncé la délinquance et le crime organisé face à des dizaines de milliers de Napolitains. "La vie à Naples n'a jamais été facile", rappelle le pape, "mais elle n'est jamais triste, sa grande ressource est sa joie".

Tous, nous avons la possibilité d'être corrompus et de glisser vers la délinquance. Ceux qui prennent la voie du mal volent un morceau d'espérance à eux-mêmes, à la société, à tant de gens honnêtes, à la bonne réputation de la ville, à son économie. [...] Comme un animal mort pue, la corruption pue, la société corrompue pue .

Le pape est en visite toute la journée à Naples, où il doit continuer à adresser un message fort pour la lutte contre le crime et la délinquance et pour une meilleure gestion de la ville.

Le lieu est aussi doublement symbolique : outre son emplacement au coeur de la Naples des problèmes sociaux, la place où François a prononcé son discours avait été baptisée Jean-Paul II. Une référence à une autre visite papale en 1990, où son prédécesseur avait simplement délivré un discours d'espoir autour de la Vierge Marie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.