Quatre Marines tués par un tireur isolé
Quatre Marines tués par un tireur isolé © Reuters

Les autorités américaines cherchaient vendredi à en savoir plus sur les voyages effectués au Proche-Orient par Mohammad Youssuf Abdulazeez, un Américain d'origine koweïtienne qui a tué quatre "Marines" la veille à Chattanooga, dans le Tennessee.

Les enquêteurs ont établi que le jeune homme de 24 ans, qui a ouvert le feu sur deux installations militaires avant d'être abattu par les policiers, s'était rendu en Jordanie. Ils examinent également la possibilité qu'il soit allé au Yémen.

Les policiers tentent de savoir si le tireur a eu des contacts avec des islamistes mais n'ont pour l'instant réuni aucun élément dans ce sens, a-t-on précisé de même source. Selon le site internet SITE, qui suit les activités des groupes djihadistes sur la toile, Abdulazeez avait indiqué lundi sur son blog que "la vie est courte et amère", ajoutant que les musulmans ne devaient pas laisser passer l'occasion de "se soumettre à Allah".

Selon le New York Times, le père du tireur, d'origine palestinienne, avait fait l'objet d'une enquête il y a plusieurs années sur de possibles liens avec une organisation terroriste étrangère mais son nom avait ensuite été retiré d'une liste de terroristes potentiels. Bill Killian, un responsable de la justice du Tennessee, adéclaré jeudi que les autorités traitaient cette affaire comme "un acte de terrorisme intérieur".

Le président Barack Obama, qui a adressé ses condoléances aux familles des victimes, a promis que les autorités apporteraient des éclaircissements rapides et détaillés sur la fusillade. Le département de la Sécurité intérieure a annoncé avoir renforcé les mesures de sécurité dans certaines installations fédérales, "à titre de précaution".

Quant au secrétaire à la Défense Ashton Carter, il a parlé à propos de la fusillade d'un "acte de violence insensé" et d'un "crime odieux". L'attaque à Chattanooga a commencé en milieu de matinée et a duré une demi-heure. Le tireur a tout d'abord ouvert le feu sur un centre de recrutement de l'armée, où il n'a pas fait de victimes. De là, il s'est rendu en voiture au centre de réservistes de l'US Navy, dix kilomètres plus loin, où il a tué quatre "Marines".

Trois autres personnes ont été blessées, dont un marin qui est très grièvement atteint.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.