[scald=75305:sdl_editor_representation]PRAGUE (Reuters) - Les Tchèques ont commencé lundi à rendre hommage à Vaclav Havel, leur ancien président décédé la veille, en se recueillant à Prague devant le cercueil fermé de l'ancien héros de la "révolution de velours" à l'origine de la chute du régime communiste en 1989.

La dépouille du dramaturge de renom et ex-dissident repose dans un centre culturel qu'il fondé dans une ancienne église de la capitale en hommage à son amour du théâtre.

A partir de mercredi, elle sera exposée au Château de Prague, siège officiel des chef d'Etat tchèques qu'il a occupé pendant plusieurs années.

Le gouvernement tchèque va se réunir pour arrêter les préparatifs de ses funérailles nationales, qui devraient avoir lieu d'ici le 25 décembre.

D'après un de ses ex-collaborateurs, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton fera le déplacement.

Des livres de condoléances ont été ouverts dans tout le pays, y compris au Château de Prague, ainsi qu'en Slovaquie voisine.

A Bruxelles et ailleurs, une minute de silence a été observée à la mémoire de Vaclav Havel, grand Européen, au début de diverses réunions de l'Union européenne.

Vaclav Havel est décédé dimanche à l'âge de 75 ans des suites d'une insuffisance respiratoire. Sa disparition a suscité une grande émotion dans son pays et dans toute l'Europe.

Robert Müller, Jean-Loup Fiévet pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.