Le fils de la reine d'Angleterre, huitième dans le rang de succession, avait promis d'aider le FBI dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Epstein. Finalement, procureur, avocats et enquêteurs lui reprochent de ne pas coopérer dans l'enquête sur le milliardaire accusé d'avoir organisé un réseau de trafic de mineures.

Affaire Epstein : le prince Andrew est critiqué par les enquêteurs américains
Affaire Epstein : le prince Andrew est critiqué par les enquêteurs américains © AFP / Lindsey Parnaby

Les avocats des victimes de Jeffrey Epstein somment ce mardi le prince Andrew de témoigner sur ses liens avec le financier américain défunt, accusé de trafic de mineures. 

Le tabloïd The Sun, titre ce mardi à son sujet: "Avis de recherche". 

Andrew "n'a, à cette date, apporté aucune coopération" à l'enquête, a accusé lundi le procureur de New York Geoffrey Berman, lors d'une conférence de presse devant la demeure du financier à Manhattan. 

Le bureau du procureur et le FBI  lui ont demandé de témoigner sur ses relations avec Jeffrey Epstein mais n'ont pas encore obtenu de réponse. 

Un autre article du Sun affirme même qu'il a scellé un pacte avec Ghislaine Maxwell, accusée d'être la proxénète du réseau. Le Sun cite une source proche de Ghislaine Maxwell :

Le Prince Andrew ne témoignera jamais. Le duc d'York et Ghislaine ont passé un pacte. Ils se sont engagés à tout faire pour éviter à l'autre la prison.

Un comportement "ridicule" et "inacceptable" pour une avocate de victimes

"S'il n'a rien fait de mal, comme il le prétend, alors pourquoi ne veut-il pas parler aux autorités ?" demande Gloria Allred, l'avocate de plusieurs victimes d'Epstein. 

Le duc d'York est mis en cause pour ses relations avec le financier américain, qui était accusé d'avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures des années durant et s'est suicidé en prison. 

Le prince Andrew est lui-même accusé par l'Américaine Virginia Roberts de l'avoir forcée plusieurs fois à des relations sexuelles lorsqu'elle était mineure. 

Elle a toujours maintenu ses accusations. Le prince Andrew a été pris en photo et filmé à plusieurs reprises en compagnie de Jeffrey Epstein, longtemps son ami. 

Un fiasco télévisé

Le prince a tenté de se dissocier de l'affaire Epstein lors d'une interview télévisée qui finalement s'est révélée contre productive. Il était apparu arrogant et manquant de compassion pour les victimes présumées d'Epstein. Il avait tenté de minimiser sa relation amicale avec Jeffrey Epstein, et s'était alors dit "prêt à aider" l'enquête sur cette affaire.  

Le prince Andrew a été écarté de ses obligations en 2019. Il n'est plus officiellement un membre en activité de la famille royale. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.