Ensaf haidar recevra le prix Sakharov au nom de son mari
Ensaf haidar recevra le prix Sakharov au nom de son mari © MaxPPP

Le Parlement européen va remettre officiellement mercredi le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit à Raif Badawi, blogueur saoudien et activiste des droits de l’homme, emprisonné dans son pays depuis trois ans, pour avoir « insulté les valeurs de l’islam ». C’est sa femme, Ensaf Haidar, qui vit au canada avec leurs enfants, qui recevra la récompense au nom de son mari.

> ECOUTER | Dans les coulisses du prix Sakharov

Dix ans de prison et mille coups de fouet

Le créateur du site web Free Saudi Liberals a été condamné à dix ans de prison et mille coups de fouet en Arabie Saoudite pour avoir "insulté les valeurs de l'islam". Son site internet est dédié au débat politique et religieux.Il aurait hébergé des documents critiques envers des personnalités religieuses de premier plan et suggéré que l'université islamique Imam Mouhammad ibn Saoud était devenue un repaire de terroristesécrivent les responsables du site du Prix Sakharov.

Il a reçu 50 coups de fouet en janvier 2015, ce qui a entraîné de très nombreuses critiques à travers le monde. Les autorités ont alors repoussé l’application du reste de la sentence.

Grève de la faim

Depuis le 8 décembre, Raïf Badawi observe une grève de la faim , après avoir été transféré dans une nouvelle prison, à l’extérieur de Jeddah. « Nous sommes très préoccupés par sa situation » a commenté le ministre canadien des Affaires étrangères, Stéphane Dion.

Selon la correspondante de France Inter à Riyad, Clarence Rodriguez, le cas du blogueur n’est toujours pas réglé :

« Les menaces de châtiments corporels pèsent toujours sur lui. Le secrétaire d'État suisse aux Affaires étrangères, Yves Rossier, de retour d'Arabie saoudite avait fait savoir fin novembre qu'une procédure de grâce était en cours auprès du roi Salmane. Mais cette information n'a jamais été officialisée. Quant au Président du Parlement européen Martin Schultz, il avait pourtant exhorté le Roi Salman pour que Raif Badawi soit libéré et vienne récupérer aujourd’hui le Prix Sakharov à Strasbourg ».

Le prix sakharov récompense les défenseurs des droits de l'homme

Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit est décerné chaque année par le Parlement européen. Il a été créé en 1988 pour honorer des personnalités collectives ou individuelles qui s’efforcent de défendre les droits de l’homme et les libertés fondamentales . La remise de ce prix à Badawi n'a d'ailleurs pas ravi l'Arabie Saoudite raconte encore Clarence Rodriguez le 29 octobre dernier :

L'année dernière, le Prix a été attribué à Denis Mukwege . Ce médecin congolais consacre sa vie à réparer le corps et à reconstruire la vie de dizaines de milliers de femmes et de jeunes filles congolaises victimes de viols collectifs et de violences sexuelles lors du conflit qui fait rage en République démocratique du Congo.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.