coup de force des pro-russes à slaviansk, dans l'est de l'ukraine
coup de force des pro-russes à slaviansk, dans l'est de l'ukraine © reuters

Cette réunion à Genève se joue alors que les activistes pro-russes multiplient les provocations dans l’est du territoire ukrainien, et que les tentatives de reprise en main par le pouvoir central à Kiev semblent s’enliser.

Cette nuit, trois militants pro-russes ont été tués au cours d'une fusillade. Selon les autorités ukrainiennes, ils cherchaient à rentrer dans une base de la garde nationale à Marioupol près de la mer d'Azov. La fusillade aurait aussi fait treize blessés, 63 personnes auraient été arrêtées.

Situation étrange ce matin à Donetsk raconte Philippe Randé sur place

Pendant ce temps-là à Genève, les ministres ukrainien, russe, américain et européen des Affaires étrangères se réunissent pour trouver une sortie de crise. Aucun ordre du jour n’a été fixé.

La Russie veut un système fédéraliste

L’Ukraine demande à la Russie de cesser de soutenir des « activités terroristes » dans l’est du pays. Kiev promet d’apporter des preuves de l’implication de Moscou dans le climat insurrectionnel observé ces dernières semaines. Des accusations démenties par le chef de la diplomatie russe.

La Russie, par la voix de son ministre Serguei Lavrov, espère obtenir la mise en place d’un système fédéraliste. Il compte sur les divergences entre Européens qui ne sont pas d’accord entre eux sur les pressions à exercer contre Moscou. Le dialogue sera donc difficile à établir.

Les participants de cette conférence de Genève sont sans illusion explique Bertrand Gallicher

Les discussions bilatérales débuteront avant la réunion à quatre vers 10 heures. On devrait connaître le résultat en début d’après-midi.

Le véritable enjeu, ce sont les élections du 25 mai en Ukraine, soutenues par Bruxelles et Washington, et que les Russes sont soupçonnés de vouloir torpiller.

ALLER PLUS LOIN > Les Pro-Russes ont avancé hier

Premiers morts dans les nouvelles tensions en Ukraine
Premiers morts dans les nouvelles tensions en Ukraine © Radio France / Idé
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.