[scald=22885:sdl_editor_representation]NATIONS UNIES (Reuters) - L'Assemblée générale des Nations unies s'est prononcée jeudi par vote en faveur de l'admission du Soudan du Sud, qui devient le 193e membre de l'organisation internationale.

Le vote par acclamation de l'assemblée fait suite à la cérémonie d'accession à l'indépendance qui s'est tenue samedi dernier à Djouba, la capitale sud-soudanaise. La population du Sud avait décidé par référendum en janvier de se séparer du Nord, initiative que Khartoum avait acceptée.

Des applaudissements ont éclaté à l'Assemblée générale à l'issue du vote. Le Soudan du Sud est le premier pays à intégrer l'Onu depuis le Monténégro en 2006.

"Bienvenue au Soudan du Sud. Bienvenue dans la communauté des nations", a déclaré le secrétaire général Ban Ki-moon. Le président de l'assemblée, Joseph Deiss, a parlé d'un "moment historique et joyeux".

L'indépendance du Soudan du Sud est la conséquence d'un accord de paix conclu en 2005 après vingt années de guerre entre le Nord à majorité arabo-musulmane et le Sud chrétien et animiste.

Le Conseil de sécurité, qui doit se prononcer sur toute demande d'adhésion à l'Onu, avait recommandé mercredi à l'Assemblée générale d'admettre le Soudan du Sud.

Patrick Worsnip, Philippe Bas-Rabérin pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.