Une colonne de blindés russes a passé la frontière Ukrainienne
Une colonne de blindés russes a passé la frontière Ukrainienne © REUTERS/Maxim Shemetov
**Washington et l'Union Européennes demandent à Moscou d’arrêter ses provocations. Une colonne de chars russe aurait franchi la frontière ukrainienne vendredi. Moscou dément. Kiev se vante de l'avoiren grande partie détruite.** Pour le Conseil de sécurité nationale de Barack Obama, l'activité déployée par Moscou ces dernières semaines, destinée à déstabiliser l'Ukraine, est extrêmement dangereuse et relève de la provocation : > La Russie n'a aucun droit d'envoyer des véhicules, des personnes ou du matériel de quelque sorte que ce soit en Ukraine, sous aucun prétexte, sans avoir l'autorisation du gouvernement ukrainien. ### Les ministres des affaires étrangères de l'UE tapent du poing sur la table mais certains pays ont d’abord une pense pour leurs économies Le ton est encore monté d'un cran entre les européens et Moscou. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont condamné vendredi toute action militaire de la Russie en Ukraine. Les 28 ont "pressé" vendredi la Russie de "stopper immédiatement toute forme d'hostilités" à la frontière avec l'Ukraine. Mais alors que la Lettonie s'interrogeait sur de nouvelles sanctions occidentales, certains ministres ont noté que les dernières mesures contre Moscou peuvent avoir des "répercussions désastreuses" sur l'économie européenne. **A Bruxelles, Joana Hostein**
**►►► ALLER PLUS LOIN | [Ukraine: les dirigeants européens haussent le ton](http://www.franceinter.fr/depeche-ukraine-les-dirigeants-europeens-haussent-le-ton)** ### La Chancelière allemande a haussé le ton en direction de la Russie Angela Merkel a décroché son téléphone pour appeler Vladimir Poutine. La Chancelière, qui a l'oreille du président russe et qui jusque-là s'en était tenue à quelques formules très diplomatiques pour appeler Moscou à la modération en Ukraine, a clairement accusé cette fois la Russie d'effectuer des opérations militaires sur le sol ukrainien. Dans un entretien téléphonique, Angela Merkel a mis en demeure vendredi le président russe Vladimir Poutine de "mettre fin au flux de matériel militaire, conseillers militaires et personnel armé qui passent la frontière avec l'Ukraine". **A Berlin Pascal Thibaut**
### Mais où sont donc ces chars russes ? Aucun convoi n'a passé la frontière ukrainienne, il s'agit selon le ministère russe de la Défense d'hypothèses fantaisistes. Les forces ukrainiennes auraient même "détruit des fantômes", selon le responsable du ministère. Moscou accuse à son tour l'Ukraine de "tentatives de faire échouer" l'entrée du convoi humanitaire russe dans l'Est de l'Ukraine, ce qui aurait, selon Moscou des "conséquences"... **A Moscou, la correspondance de Caroline Larson**
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkine a annoncé vendredi qu'il rencontrera son homologue russe Sergueï Lavrov à Berlin dimanche, sur invitaion du ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, en sa présence et en celle de Laurent Fabius. ### Le chef des séparatistes annonce l'arrivée de "combattants" en provenance de Moscou Les combats continuent de s'intensifier à Donetsk, entre forces ukrainiennes et rebelles, et ce samedi les séparatistes annoncent une contre-attaque et même l'arrivée de "troupes fraîches", des hommes en provenance de Russie, où ils seraient allés s'entrainer.. **A Donetsk, Philippe Randé**
### **Un accord a été trouvé entre Moscou et Kiev sur le passage du convoi humanitaire russe en Ukraine** C'est la Croix-Rouge qui l'a annoncé en début de soirée : l'Ukraine et la Russie sont tombés d'accord sur "la façon de procéder à l'inspection du convoi". Le convoi de quelque 300 camions russes, porteurs de 1.800 tonnes d'aide humanitaire selon Moscou, stationne depuis jeudi à la frontière. Kiev doit toutefois encore donner son feu vert à l'entrée du chargement sur son territoire, et la Croix-Rouge attend des "garanties de sécurité" pour le transport de l'autre côté de la frontière.
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.