[scald=45043:sdl_editor_representation]AU NORD DE BANI WALID, Libye (Reuters) - De puissantes explosions et des tirs nourris d'artillerie ont secoué dimanche le bastion kadhafiste de Bani Walid, situé à 180km au sud-est de Tripoli, alors que les troupes loyales à l'ex-homme fort libyen bombardaient les positions des forces du pouvoir intérimaire.

Selon les forces du Conseil national de transition (CNT), les combats se sont poursuivis dans la nuit de samedi à dimanche à la périphérie de Bani Walid, l'un des trois derniers bastions de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi dans le pays.

"Nous avons combattu toute la nuit. Nous encerclons la ville de tous les côtés dans un rayon de 40km", a indiqué à Reuters un commandant des forces du CNT, Absalim Ghuna.

"De nombreuses zones dans le nord de la vallée sont dégagées. C'est un combat acharné", a-t-il ajouté.

Maria Golovina, Marine Pennetier pour le service français

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.