Les chrétiens sont les plus persécutés
Les chrétiens sont les plus persécutés © REUTERS/Jorge Adorno / REUTERS/Jorge Adorno

Chrétiens d'Irak, musulmans birmans, bouddhistes tibétains... La liberté religieuse subit un "grave déclin" depuis deux ans. Des entraves ont été constatées dans 81 pays et une détérioration dans 55 États.

Parmi les 20 pays les plus intolérants aux religions, 14 pratiquent l'intégrisme musulman. Marc Fromager est le directeur de l'AED, "Aide à l'Eglise en détresse", une fondation pontificale :

Dans le groupe de tête, on a des pays à majorité musulmane comme le Nigéria, comme le Soudan, on a également des problèmes avec le fondamentalisme hindou, dans certaines régions de l'Inde, avec le bouddhisme aussi surprenant que cela puisse paraître. Ensuite, ce sont les discriminations d'origine politique surtout en Asie avec la Chine, la Corée du Nord, dans les pays totalitaires par définition hostiles à toute expression religieuse.

Les Chrétiens sont les plus persécutés suivis des musulmans :

Le christianisme, c'est la religion la plus concernée par la restriction de liberté religieuse, rien de très étonnant dans le sens où c'est le groupe religieux le plus important au monde. Pratiquement un tiers de l'humanité est chétienne. Le deuxième groupe, c'est l'Islam, que ce soit de la part d'autres musulmans, typiquement la question du Moyen-Orient où les chiites et les sunnites aujourd'hui sont en guerre mais ça peut être aussi dans des pays comme la Birmanie.

La surprise vient de la France classée dans les pays à "l'intolérance préoccupante", en partie pour "ses nouvelles normes sociétales qui heurtent la sphère religieuse", une alusion au mariage pour tous, les défenseurs de la loi Taubira apprécieront.

Les religions dans le monde
Les religions dans le monde © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.