[scald=108609:sdl_editor_representation]GENEVE (Reuters) - Le nombre de demandeurs d'asile dans les pays occidentaux a progressé de 20% l'an dernier, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) qui attribue cette augmentation aux crises en Libye, en Syrie ou encore en Côte d'Ivoire.

Au total, 441.300 demandes d'asile ont été enregistrées l'année dernière dans 44 pays industrialisés.

Les Etats-Unis, avec 74.000 dossiers, demeurent le pays le plus attirants pour les demandeurs d'asile.

La France est en deuxième position avec 51.900 demandes d'asile, un chiffre en progression de 8% qui s'explique notamment par l'arrivée d'Ivoiriens et d'Arméniens, note le HCR. Avec 45.700 dossiers (+11%), l'Allemagne est au troisième rang.

Les Afghans sont les plus nombreux à avoir déposé un dossier (35.700, 34% de plus qu'en 2010), suivis des Chinois (24.400, dont la moitié aux Etats-Unis) et des Irakiens (23.500), précise le HCR dans un rapport publié mardi.

"Reflétant les troubles en Afrique de l'Ouest et dans le monde arabe, les demandeurs d'asile en provenance de Côte d'Ivoire, de Libye, de Syrie et d'autres pays ont atteint des niveaux records en 2011 avec 16.700 demandes de plus qu'en 2010", écrit le HCR.

Il faut remonter à 2003 pour retrouver un chiffre plus important. Cette année-là, plus de 505.000 demandes d'asile avaient été formées dans les pays industrialisés.

Antonio Guterres, qui dirige le HCR, a estimé cependant qu'il était nécessaire de mettre ces chiffres en perspective. "Le nombre de demandes d'asile enregistrées dans les pays industrialisés restent inférieur à la population du camp de réfugiés de Dadaab, dans le nord-est du Kenya", a-t-il dit, évoquant le plus grand camp de réfugiés de la planète où vivent plus de 460.000 Somaliens ayant fui la guerre civile et la sécheresse.

L'Europe a été en 2011 la région mondiale la plus concernée par les demandes d'asile, les 38 pays du continent ayant enregistré au total 327.000 dossiers, soit 19% de plus que l'année précédente. Sur ces demandes, 277.400 ont été faites auprès d'un des vingt-sept Etats membres de l'Union européenne (+15%).

Le HCR relève également que 1.500 migrants, venant essentiellement de Somalie et d'autres pays africains, ont trouvé la mort en 2011 en tentant d'atteindre les côtes européennes.

Stephanie Nebehay; Henri-Pierre André pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.