L'année 2020 restera, à travers le monde, comme l'année de la Covid-19. L'année 2020 a été particulièrement marquante pour les États-Unis. En raison de l'hécatombe due à l'épidémie. Mais pas seulement. Revue de détails en 20 photos qui ont marqué les esprits outre-Atlantique.

L'année 2020 aux Etats-Unis a été marquée par le mouvement Black Lives Matter, un nombre record de morts de la pandémie de Covid-19 et l'élection du démocrate Joe Biden
L'année 2020 aux Etats-Unis a été marquée par le mouvement Black Lives Matter, un nombre record de morts de la pandémie de Covid-19 et l'élection du démocrate Joe Biden © AFP / John Lamparski / Mark Felix / Jim Watson

2020 dans les mémoires comme l'année de la Covid-19. Les Américains, durement touchés par la pandémie, ont fait face à d'autres évènements, comme les violences policières envers les noirs ou la contestation par Donald Trump de l'élection de Joe Biden. Retour sur l'année 2020 aux États-Unis en 20 photos. 

26 janvier : La star du basket Kobe Bryant meurt à 41 ans

Le 26 janvier, Kobe Bryant, 41 ans, sa fille Gianna, 13 ans, basketteuse elle aussi, et sept autres personnes meurent dans un accident d'hélicoptère à Calabasas, près de Los Angeles. Tout le monde du sport est en deuil. LeBron James, le meilleur joueur 2020, désormais  membre des Lakers, promet de perpétuer l'héritage laissé par l'idole en allant à la conquête du titre de champion NBA, dix ans après le dernier glané par son aîné. Il y parvient. Le 11 octobre, vainqueurs du Miami Heat (4-2), les Lakers deviennent champions NBA pour la 17e fois. Comme un hommage à Kobe Bryant qui aura passé 20 ans chez les Lakers. 

Hommage à Los Angeles au basketteur Kobe Bryant ex-star des Lakers mort dans un accident d'hélicoptère le 26 janvier 2020
Hommage à Los Angeles au basketteur Kobe Bryant ex-star des Lakers mort dans un accident d'hélicoptère le 26 janvier 2020 © AFP / APU GOMES

6 février : Donald Trump est acquitté 

Après cinq mois d'investigation et d'audiences devant le Congrès, le Président Donald Trump est acquitté dans la procédure d'impeachment sur de potentielles interférences avec l'Ukraine. Le Sénat, à majorité républicaine, le juge non coupable des chefs d'accusation d'abus de pouvoir et d'obstruction du Congrès.
 

Donald Trump en conférence de presse après son acquittement le 6 février 2020 par le Sénat
Donald Trump en conférence de presse après son acquittement le 6 février 2020 par le Sénat © AFP / Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

16 avril : le nombre de cas de Covid-19 à New York connaît un pic

Jusqu'à la mi-mars, le nombre de cas de Covid à New York est resté progressif. La flambée est subite. La ville qui ne dort jamais est alors touchée de plein fouet par le virus. En avril, le pic est atteint avec 4 970 cas détectés le 16 avril. 

La vague est ensuite redescendue, mais à nouveau New York est très touchée depuis le mois de novembre. Au 31 décembre, 426 279 cas ont été enregistrés, avec 4 205 cas pour la seule journée du 30 décembre. 

New York est durement touchée par la crise du coronavirus. Une île abandonnée au large de la ville est utilisée comme cimetière
New York est durement touchée par la crise du coronavirus. Une île abandonnée au large de la ville est utilisée comme cimetière / Capture d'écran

La mégalopole a considérablement changé depuis le mois d'avril dernier. Les écoles publiques ont fermé, puis rouvert, puis de nouveau fermé. Elles ont de nouveau rouvert le 7 décembre. 

De nombreux New-Yorkais ont quitté définitivement la ville, des centaines de commerces ont mis la clé sous la porte. 

 Times Square, place mythique de New York, est presque vide le 30 mai en raison de la crise de la Covid-19
Times Square, place mythique de New York, est presque vide le 30 mai en raison de la crise de la Covid-19 © Getty / Gary Hershorn

De nombreuses entreprises voyant leur chiffre d'affaires en baisse ont abandonné leurs locaux pour s’installer dans des locaux moins chers en dehors de la ville.

25 mai : George Floyd est tué par un policier

Une vidéo amateur tournée à Minneapolis (Minnesota), particulièrement traumatisante, fait l'effet d'une bombe sur les réseaux sociaux. On y voit l'arrestation d'un homme noir dans la rue, par quatre policiers blancs. L'un d'eux, Derek Chauvin, bloque l'homme non armé à terre, sur le ventre, puis le plaque avec sa jambe, maintenant sa nuque pendant 8 minutes. L'homme hurle "je ne peux pas respirer" ("I can't breathe") avant de crier "Maman" dans un dernier espoir de survie. Victime d'un arrêt cardiopulmonaire, George Floyd, 46 ans, mourra à l'hôpital, les secours n'étant pas parvenus à le ranimer.

Le lendemain, les quatre policiers sont licenciés. Derek Chauvin est placé en détention. Mais il est été remis en liberté contre le versement d'une caution d'un million de dollars dans l'attente de son procès pour meurtre à partir du 8 mars 2021 avec ses trois  collègues, accusés de complicité. Chauvin encourt une peine de 40 ans de prison.

Mouvement Black Lives Matter et manifestations dans tout le pays

La mort de Georges Floyd a déclenché la plus grande mobilisation antiraciste aux États-Unis depuis le mouvement des droits civiques dans les années 60. Le mouvement Black Lives Matter ("les vies noires comptent" ou " la vie des Noirs compte") existant depuis 2013, organise alors de très nombreuses manifestations contre les violences policières envers les Afro-Américains. Les images de la mort de George Floyd provoquent des manifestations et des émeutes à Minneapolis, puis dans le reste des États-Unis et dans le monde.  

Scènes de pillage et de destruction à Minneapolis le 29 mai après la mort de George Floyd 4 jours plus tôt
Scènes de pillage et de destruction à Minneapolis le 29 mai après la mort de George Floyd 4 jours plus tôt © Getty / Joshua Lott

Le visage de George Floyd est dans toutes manifestations. 

Portrait de George Floyd, tué par la police en mai à Minneapolis, lors d'une manifestation à New York
Portrait de George Floyd, tué par la police en mai à Minneapolis, lors d'une manifestation à New York © Getty / Erik McGregor/LightRocket via Getty Images
Manifestation de protestation contre les violences policières envers les noirs
Manifestation de protestation contre les violences policières envers les noirs © Getty / JOHN LAMPARSKI
Le 28 août 2020, au Lincoln Memorial de Washington, les militants anti-racistes organisent une marche contre les violences policières envers les noirs
Le 28 août 2020, au Lincoln Memorial de Washington, les militants anti-racistes organisent une marche contre les violences policières envers les noirs © AFP / Eric BARADAT
Un manifestant à Los Angeles protestant contre les violences policières envers les noirs après la mort de George Floyd
Un manifestant à Los Angeles protestant contre les violences policières envers les noirs après la mort de George Floyd © Getty / Allen J. Schaben / Los Angeles Times via Getty
Des membres des Black Cowboys manifestent en soutien à George Floyd le 6 juin à Fayetteville en Caroline du nord. George Floyd est mort étouffé par un policier  lors de son arrestation à Minneapolis
Des membres des Black Cowboys manifestent en soutien à George Floyd le 6 juin à Fayetteville en Caroline du nord. George Floyd est mort étouffé par un policier lors de son arrestation à Minneapolis © AFP / MELISSA SUE GERRITS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Août-septembre : des États ravagés par les incendies

L'année 2020 aura été la pire année pour les incendies XXL en Californie. Le Colorado, l'État de Washington et la Californie ont été ravagés par les flammes, encouragées la plupart du temps par des vents très violents et dues le plus souvent à une sécheresse record.

Des milliers d'habitations ont été évacuées. 

Rien qu'en Californie, 31 personnes ont trouvé la mort, 10 000 bâtiments ont été détruits et 16 000 kilomètres carrés sont partis en fumée.

La Californie a connu en 2020 les pires incendies de leur histoire récente
La Californie a connu en 2020 les pires incendies de leur histoire récente © AFP / Kyle Grillot

18 septembre : mort de la juge de la Cour Suprême Ruth Bader Ginsburg

La juge libérale de la Cour Suprême Ruth Bader Ginsburg, meurt à l'âge de 87 ans, des suites d'un cancer. RBG (son surnom) avait été nommée à la plus haute cour de justice américaine par Bill Clinton en 1993. Elle était alors la deuxième femme nommée à la plus haute juridiction fédérale. Connue pour ses positions libérales, elle restera dans l'histoire américaine comme une féministe convaincue. Sa mort a fait descendre des milliers d'Américains et surtout d'Américaines dans les rues pour lui rendre hommage. 

Son cercueil a été exposé sous la coupole du Capitole des États-Unis les 23 et 24 septembre. Après la cérémonie de funérailles le 25 septembre, Ruth Bader Ginsburg a été inhumée au Cimetière national d'Arlington, aux côtés de son époux. 

Les obsèques d'RBG, décédée le 18 septembre, ont lieu à Washington le 25 septembre
Les obsèques d'RBG, décédée le 18 septembre, ont lieu à Washington le 25 septembre © AFP / Erin SCHAFF / POOL

Ruth Bader Ginsburg est remplacée par la juge très conservatrice Amy Coney Barrett, nommée par Donald Trump. Nomination validée par le Sénat le 22 octobre. Amy Coney Barrett, 48 ans, entre à la Cour Suprême le 26 octobre. Mère de sept enfants, elle est pro-armes à feu et anti-avortement. 

Amy Coney Barrett, candidate présentée par Donald Trump, entre à la Cour Suprême le 26 octobre
Amy Coney Barrett, candidate présentée par Donald Trump, entre à la Cour Suprême le 26 octobre © AFP / TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

2 octobre : Donald Trump, contaminé par la Covid-19, est hospitalisé

C'est le coup de tonnerre dans la campagne présidentielle américaine. À un mois de l'élection, le 1er octobre, Donald Trump annonce qu'il a été testé positif au coronavirus, comme son épouse Melania et des membres de son équipe. Quelques heures après l'annonce (qu'il a faite lui même en vidéo), il doit être hospitalisé à l'hôpital militaire Walter Reed.  

Donald Trump  descend de Marine One le 2 octobre 2020 pour être soigné à l'hôpital militaire de Walter Reed après avoir contracté la Covid-19
Donald Trump descend de Marine One le 2 octobre 2020 pour être soigné à l'hôpital militaire de Walter Reed après avoir contracté la Covid-19 © AFP / Brendan Smialowski

Il passe trois jours à l'hôpital et la communication sur son état de santé, plutôt chaotique, est assurée par le médecin de la Maison Blanche Sean Conley. Donald Trump a du recevoir de l'oxygène après avoir été en difficultés respiratoires. Il a également reçu un traitement de choc :  des anticorps du Regeneron, puis le médicament développé pour Ebola le Remdesivir, le corticoïde Dexamethasone, de l'aspirine, de la Mélatonine, du zinc, un anti-acide et de la vitamine D.

Le médecin de la Maison Blanche a tenu des points presse lors de l'hospitalisation de Donald Trump suite à sa contamination à la Covid-19
Le médecin de la Maison Blanche a tenu des points presse lors de l'hospitalisation de Donald Trump suite à sa contamination à la Covid-19 © AFP / SAUL LOEB

Après être resté à l'hôpital seulement trois jours, il rentre à la Maison Blanche et reprend ses activités dix jours après avoir été diagnostiqué positif.

3 novembre : Joe Biden est élu Président

L'élection présidentielle a lieu le 3 novembre. Mais en raison de la pandémie, des millions d'Américains ont pu voter en avance ou par courrier. Certains ont attendu sept heures dans des files d'attente pour mettre leur bulletin dans l'urne.

En Virginie, longue file d'attente pour voter en avance le 18 septembre 2020
En Virginie, longue file d'attente pour voter en avance le 18 septembre 2020 © Getty / John McDonnell/The Washington Post via Getty

En raison du fort nombre de votes par correspondance, il faudra plusieurs jours pour dépouiller les millions de bulletins. Le vainqueur est annoncé le 7 novembre par les chaines de télé. Il s'agit du démocrate Joe Biden, et de sa colistière Kamala Harris, première femme et première personne de couleur à occuper ce poste. Le ticket démocrate l'a emporté avec 51,4 % des voix, soit 81 M 283 485 votes. Donald Tump a obtenu 46,9 % des voix soit 74 M  223 744 votes.

Joe Biden devient le 46e Président des Etats-Unis et Kamala Harris sa vice-Présidente le 7 novembre 2020
Joe Biden devient le 46e Président des Etats-Unis et Kamala Harris sa vice-Présidente le 7 novembre 2020 © AFP / POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Mais Donald Trump refuse sa défaite. Une fois le résultat confirmé le 7 novembre, il intente plusieurs recours devant les tribunaux pour fraude électorale. Toutes sont rejetées. 

14 décembre : la campagne de vaccination commence

Le 10 décembre, le vaccin Pfizer-BioNtech est approuvé par la Food and Drug Administration. La campagne de vaccination commence auprès des personnels soignants. Puis le 17 décembre, les autorités sanitaires américaines donnent le feu vert au vaccin de Moderna. Pour montrer l'exemple, Joe Biden, qui ne prendra ses fonctions de Président que le 20 janvier, reçoit le vaccin. 

Le 21 décembre, le Président élu Joe Biden se fait vacciner contre la Covid avec le vaccin de Moderna
Le 21 décembre, le Président élu Joe Biden se fait vacciner contre la Covid avec le vaccin de Moderna © AFP / ALEX EDELMAN

Idem quelques jours plus tard pour sa vice-présidente Kamala Harris.

Le 29 décembre, la Vice-présidente élue Kamala Harris se fait vacciner contre la Covid-19  Evelyn Hockstein/For The Washington Post via Getty Images)
Le 29 décembre, la Vice-présidente élue Kamala Harris se fait vacciner contre la Covid-19 Evelyn Hockstein/For The Washington Post via Getty Images) © Getty / Evelyn Hockstein for The Washington Post via Getty

Les États-Unis très durement touchés par la Covid-19

Au 31 décembre, plus de 19 millions d'Américains sont contaminés par le coronavirus, et plus de 300 000 en sont morts. Les États-Unis enregistrent 250 000 nouveaux cas positifs chaque jour,

Le Dr Joseph Varon, médecin travaillant dans une unité Covid de hôpital United Memorial Medical Center de Houston au Texas en est à son 252e jour de travail d'affilée en ce jour de Thanksgiving, le 26 novembre, lorsqu'il voit un vieil homme pleurant et essayant de sortir de sa chambre. 

"Je lui demande pourquoi il pleure. Il répond qu'il veut voir sa femme. Je le prends dans mes bars pour le réconforter. J'ignore comment j'ai fait pour ne pas fondre en larmes." 

Un photographe de l'agence Getty, présent dans cet hôpital pour un reportage, a capturé ce moment qui est devenu viral. 

 Un médecin réconforte un patient âgé atteint de la Covid-19 à Thanksgiving au service des soins intensifs d'un hôpital de Houston, Texas.
Un médecin réconforte un patient âgé atteint de la Covid-19 à Thanksgiving au service des soins intensifs d'un hôpital de Houston, Texas. © Getty / Go Nakamura/Getty Images/AFP

L'isolement est d'autant plus difficile à supporter pour les personnes âgées.

"Vous êtes enfermé dans une chambre avec des gens qui entrent habillés en cosmonautes. Et vous êtes seul", conclu le Dr Joseph Varon interviewé sur CNN