Les Etats-Unis ne financeront plus le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA). Ce fonds finance des soins pour les mères et leurs enfants dans plus de 150 pays.

Etats-Unis : Manifestation contre l'avortement à Chicago
Etats-Unis : Manifestation contre l'avortement à Chicago © Reuters / SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le gouvernement américain affirme que le Fonds soutient le recours forcé à l'avortement en Chine. C'est l'argument utilisé pour stopper son aide, soit 32,5 milliards de dollars Le gouvernement s'engage à reverser les fonds concernés à d'autres programmes de santé mondiaux.

Il s'attaque à l'ensemble des programmes de santé des femmes sur la planète. On peut estimer de 15 000 à 20 000 le nombre de femmes qui vont mourir durant la présidence Trump.

► ECOUTER | Emmanuelle Piet, l'une des porte-parole du Planning Familial, jointe par Franck Cognard :

La décision se "fonde sur le fait que la politique de planning familial en Chine implique toujours le recours à l'avortement coercitif et à la stérilisation involontaire", selon un communiqué.

Selon le FNUAP , les accusations américaines selon lesquelles il contribuait à des avortements et stérilisations forcés en Chine est faux.

Le FNUAP réfute cette affirmation, car tout son travail promeut le droit pour chaque individu et chaque couple à prendre ses propres décisions, libre de toute coercition ou discrimination.

Une agence indispensable aux populations

Le FNUAP rappelle dans son communiqué que les Etats membres des Nations unies ont depuis longtemps décrit son travail en Chine comme "bénéfique". Le FNUAP affirme avoir sauvé "des dizaines de milliers de mères" de la mort ou du handicap tout en ayant "combattu la violence fondée sur le genre et tout en ayant réduit la mortalité maternelle dans les communautés les plus fragiles et les zones de conflit et de catastrophes naturelles, dont l'Irak, le Népal, le Soudan, la Syrie, les Philippines, l'Ukraine et le Yémen".

Les filles veulent aller à l'école. Quand elles sont scolarisées, elles peuvent prendre de meilleures décisions pour leur vie et leur santé.

L'ONU dans le collimateur de Trump

Le FNUAP allie deux données qui, aujourd'hui, sont dans le collimateur de Donald Trump : le soutien à l'avortement d'un coté, les Nations-Unies de l'autre. Car la finalité du gouvernement américain est de réduire ses financements aux Nations-Unies. Le FNUAP n'est que le début. En atteste ce tweet de décembre dernier :

L'ONU a un grand potentiel mais pour l'instant ce n'est qu'un club de gens qui se réunissent, parlent et passent du bon temps. Si triste !

Donald Trump a à plusieurs reprises laissé entendre que les financements américains de l'ONU pourrait connaitre le même sort que ceux de l'OTAN : une forte diminution.

Où voyez-vous les Nations-Unies? Est-ce qu'elles règlent un quelconque problème? Ce n''est qu'un jeu politique.

L'ONU aura besoin de plus de 22 milliards de $ en 2017
L'ONU aura besoin de plus de 22 milliards de $ en 2017 © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.