Des preuves de vie pour les quatres otages français
Des preuves de vie pour les quatres otages français © MaxPPP / Stéphane Lartigue

François Hollande a confirmé hier lors d'un déplacement en Slovénie que la France avait reçu des preuves de vie pour ses quatre otages enlevés en 2010 au Niger.

Il y a quelques semaines, le président du Niger avait annoncé détenir des éléments prouvant que les quatre francais etaient en vie. La France a pu vérifier cette information. Ce sont les premières nouvelles des otages depuis près d'un an. Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Féret ont été enlevés par le groupe Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) le 16 septembre 2010 sur un site d'extraction d'uranium d'Areva à Arlit dans le nord du Niger. Les quatre hommes faisaient partie d'un groupe de sept personnes, dont cinq Français, pour la plupart des collaborateurs des groupes Areva et Satom, une filiale de Vinci.

En février 2011, l'une des otages Françoise Larribe a été libérée, mais son mari et trois autres français sont toujours aux mains d'Aqmi.

La réaction de Claude Larribe, le frère de l'otage Daniel Larribe joint par Sandy Dauphin

.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.