Camps de réfugiés syriens en Turquie
Camps de réfugiés syriens en Turquie © / WEC

Le Programme alimentaire mondial (Pam) a cessé de fournir des bons d'alimentation à quelque 1,7 million de réfugiés syriens présents en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Irak et en Egypte en raison d'un manque defonds.

Le Pam précise avoir besoin de 64 millions de dollars afin de poursuivre son action auprès des réfugiés pour le reste du mois de décembre.

L'organisation humanitaire explique même :

Sans les bons du Pam, de nombreuses familles vont souffrir de la faim. Pour les réfugiés qui tentent déjà de survivre face à un hiver rigoureux, les conséquences de l'arrêt de cette aide vont être dévastatrices.

Environ 800 millions de dollars ont déjà été injectés, via un programme de bons d'alimentation électroniques, dans les petits commerces des pays qui abritent les réfugiés syriens.

"Nous n'avons plus de contribution" : Elisabeth Birs, porte-parole du PAM à Genève

1 min

"Nous n'avons plus de contribution" : Elisabeth Birs, porte-parole du PAM

Le Pam précise qu'il reprendra son plan d'aide dès que de nouveaux fonds seront disponibles. L'ONG avait annoncé en novembre qu'elle risquait d'être contrainte de prendre une telle mesure de suspension et a fait savoir qu'un arrêt de même nature pourrait affecter en janvier les personnes bénéficiant de l'aide alimentaire en Syrie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.