À Naïrobi, lors du One Planet Summit, Emmanuel Macron a retrouvé une "Solar Mama", l'une des femmes formées à l’ingénierie solaire. Il avait promis il y a un an à l'Ivoirienne Marina Akra Affoua de la revoir. C'est fait.

Emmanuel Macron a retrouvé la « solar mama » Marina Kra Affoua à Nairobi
Emmanuel Macron a retrouvé la « solar mama » Marina Kra Affoua à Nairobi © AFP / Ludovic Marin

Au terme d'un périple de trois jours qui l'a conduit à Djibouti, Addis  Abeba et Nairobi, le président français a coprésidé jeudi le "One Planet  Summit" et appelé à placer l'environnement au cœur des choix  économiques.

"Nous  avons un devoir d’action " a-t-il dit ."Je ne crois ni au camp des désespérés ni au camp des cyniques". Lui se place plutôt dans le camp des "déterminés". Mais dans la capitale kényane, il a aussi recroisé une "Solar mama", l'une de ces femmes formées partout dans le monde à l’ingénierie solaire.

Il  y a un an presque jour pour jour, en Inde à l’Alliance Solaire, Emmanuel Macron avait rencontré Marina Akra Affoua. C’est une Solar Mama ivoirienne, venue apprendre à utiliser des panneaux solaires pour son village. À cette occasion le chef de l’État lui avait fait la promesse de financer l'installation de ces fameux panneaux.

Un an plus tard, les retrouvailles ont bien eu lieu, cette fois en marge du One Planet Summit de Nairobi. Le projet de Marina Akra Affoua a été soutenu par Schneider Electric et l’AFD,  l’agence française de développement.

Moulin, pétrin et réfrigérateur pour nourrir le village

L’arrivée de électricité a révolutionné la vie du village de Marina. À Donvagne, une centaine de kits solaires et lampes portables ont été distribués pour les ménages les plus défavorisés. L'opération a permis d’équiper la coopérative de femmes d’un moulin, d’un pétrin et de réfrigérateurs alimentés par un mini-grid solaire de 25 kWc afin d’accélérer le développement économique.

Les femmes représentent 67 % de la main d’œuvre du secteur agricole et assurent à elles seules 60 à 80 % de la production alimentaire. L'entrepreneuriat féminin en milieu rural mérite donc d’être soutenu, précise l'agence française de développement sur son site.

Outre la fourniture d’équipements, l’ONG IECD déploie un programme d’accompagnement de la coopérative et d’une vingtaine d’entrepreneurs du village, afin d’assurer la pérennité des installations.

Pour Emmanuel Macron, ce projet est l’illustration de sa politique écologiste à l’international. Et il promet à Marina Akra Affoua de venir à Donvagne, au nord de la République de Côte d’Ivoire, où une "place Emmanuel Macron" vient d'être inaugurée.

► Écoutez le reportage de Cyril Graziani

1 min

Emmanuel Macron retrouve la Solar Mama

Par Cyril Graziani
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.