Vote en Suisse
Vote en Suisse © MaxPPP / MARTIAL TREZZIN

C'est le parti de la droite populiste UDC qui avait lancé cette proposition. Les Suisses devaient se prononcer pour ou contre l'expulsion automatique des étrangers condamnés pour crimes. ils ont répondu non.

Les électeurs donnaient leur avis ce dimanche 28 février, sur une série de projets de réforme constitutionnelle. Une majorité d'entre eux (59%) s'est prononcée contre cette proposition. Les résultats définitifs devraient être connus ce dimanche soir. Le taux de participation est plus élevé que d'habitude également (un peu plu de 40%). Il faut dire que le sujet a intéressé et suscité le débat dans le pays. L' UDC souhaitait le renvoi systématique et automatique de tout étranger ayant déjà été condamné au cours des dix dernières années et qui commettraient de nouvelles infractions, même mineures.

Une proposition de la droite dure

Le gouvernement et le Parlement avait dénoncé cette proposition "contraire aux règles fondamentales de la démocratie". Le parti nationaliste prend acte de cette défaite mais ne compte pas renoncer à son sujet phare : l'immigration. C'est lui qui avait proposé d'interdire la construction de minarets dans les mosquées. Les Suisses avaient alors voté oui.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.