La Turquie a été visée par un attentat
La Turquie a été visée par un attentat © MaxPPP

Dix allemands ont été tués dans l’attaque de ce mardi en Turquie, et sept figurent toujours parmi les blessés. Selon un bilan officiel turc, l'attentat a fait dix morts.

L’Allemagne n’avait pas connu une attaque aussi meurtrière depuis celle contre la synagogue de Djeba en 2002. 14 personnes avaient été tuées.

Istanbul est une destination particulièrement prisée par les Allemands. Les victimes étaient originaires de Düsseldorf, Berlin, Francfort et faisaient partie d’un groupe de 33 personnes en voyage organisé.

L’explosion a eu lieu en plein cœur touristique d’Istanbul. Juste à côté de la Mosquée bleue et de la basilique Sainte-Sophie, dans le quartier de Sultanahmet.

Reste à savoir si les victimes allemandes ont été visées en raison de leur nationalité ou simplement en tant que touristes. Berlin a récemment renforcé sa participation à la coalition contre le groupe État islamique et les menaces terroristes contre l’Allemagne sont de plus en plus précises.

La signature du groupe Etat islamique pour le gouvernement turc

Deux heures à peine après l’attentat, le gouvernement turc l’a attribué au groupe État islamique. « L’auteur de cette attaque terroriste est un étranger membre de Daech » estime le Premier ministre Ahmet Davutoglu. Un homme entré en Turquie par la Syrie dont la nationalité n’a pas été précisée. Par ailleurs, la police turque a annoncé mercredi qu'un homme en lien avec l'attentat avait été arrêté mardi soir.

Il y a trois mois, la Turquie a déjà été visée par un attentat. 103 personnes ont été tuées lors d’une manifestation pro-kurde à Ankara.

Les terroristes visaient certainement en priorité le tourisme dans cette ville, où il a une place particulièrement importante.

Depuis hier, les agences de voyage ont enregistré des annulations en nombre, même si pour les touristes déjà présents sur place, il n'est pas question de renoncer à leur séjour. Même si les commerçants et les guides sur place craignent une désertion progressive dans les semaines qui viennent.

► ► ►Le reportage de Géraldine Hallot à Istanbul

.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.