VIDEO - Deux étoiles de la nébuleuse de la Tarentule, si proche l'une de l'autre qu'elles se touchent, semblent s'embrasser à 160.00 années lumières de notre système solaire. La fin de leur éphémère amour se soldera ou en fusion, ou en explosion.

La nébuleuse de la Tarentule n’est pas à proprement parler située dans la proche banlieue de la Terre, puisqu’elle est située à 160.000 années lumières de notre système solaire. Cette véritable crèche d’étoiles jeunes héberge plusieurs couples d’étoiles, dont l’un est particulièrement remarquable : VFTS-352. Très chaud, très brillant, ce système binaire est aussi massif, puisqu’il fait 57 fois la masse du Soleil. Les deux étoiles sont si proches l’une de l’autre qu’elles se touchent.

Fusionner ou terminer en trou noir

Selon les astronomes qui l’étudient, elles vont sûrement commencer à échanger de la matière. Reste à savoir quelle sera la suite de l’histoire, explique Hugues Sana, professeur à l’institut d’astronomie à Louvain, en Belgique : « Soit les étoiles continueront à grandir et fusionneront alors en une seule étoile de cinquante masses solaires, soit il y aura un phénomène de mélange à l’intérieur de chacune des deux étoiles qui sera tellement important qu’il empêchera à l’une et à l’autre de grandir et les fera rester compactes. Elles ne fusionneront pas, et cela pourrait donner naissance, quand les deux étoiles auront explosé en supernova, à un système binaire composé de deux trous noirs. »

Régénération

Tout ceci se passera en centaines de milliers d’années, soit très rapidement à cette échelle. La fusion sera accompagnée d’une explosion suivie d’un flash très lumineux. Après l’étoile nouvelle sera régénérée. Comme aucun photographe ne sera là pour immortaliser ce moment au télescope, l’équipe n’a pas d’autre choix que de continuer ses recherches sur la nébuleuse de la Tarentule. Statistiquement, les scientifiques finiront bien par tomber sur un couple d’étoiles plus avancé dans la rencontre, pour peut-être pouvoir expliquer un jour pourquoi tantôt un et un font un ... et tantôt un et un font deux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.