VIDÉO | Pour la journée du refus de la misère, ATD Quart Monde dénonce les idées reçues sur les pauvres et la pauvreté : la facilité à obtenir des aides, les minima sociaux qui inciteraient à "rester pauvre" ou encore faire la manche "rapporte gros" aux SDF… Louis Gallois, le président de la FNARS, la fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale, était l'invité de Yves Decaen dans le journal de 13h.

Tout le monde a des préjugés. C’est la première leçon du sondage commandé par ATD Quart Monde : presque toutes les personnes interrogées par l'institut BeBetter et OpinionWay ont une ou plusieurs idées reçues sur le quotidien des moins aisés ou sur ce qui les a conduits à ce dénuement.

Parmi les clichés les plus répandus, 70% des Français sondés pensent qu’il est assez facile d’obtenir des aides, 65% estiment que la lutte contre l’exclusion et la pauvreté coûte cher aux classes moyennes même si les classes moins aisées paient elles aussi impôts et cotisations. Enfin, 63% des personnes interrogées dans ce sondage jugent que les minima sociaux découragent les gens à travailler. ATD Quart Monde souligne que des études mettent en avant au contraire que la plupart des chômeurs souhaitent retrouver au plus vite un travail, même s’ils ne gagnent pas plus.

Ces préjugés (Les SDF refusent d’aller dans les hébergements alors qu’il suffit d’appeler le 115, les pauvres sont des fraudeurs…) ne sont pas nouveaux mais se renforcent au grand désarroi de Pierre-Yves Madignier le président d’ATD Quart Monde : "dire que les pauvres font des enfants pour avoir plus d’allocs, ça me fout en l’air"

Ces préjugés font mal au coeur à Pierre-Yves Madignier, le président d'ATD Quart Monde

Patrice, 58 ans, raconte à Sandrine Oudin comment il est "tombé" si vite dans la rue

Les associations d’aides aux plus démunis ont interpellé mardi François Hollande, préoccupées par la façon dont sont stigmatisés les pauvres et les chômeurs y compris dans la bouche de certains membres du gouvernement. "Les pauvres, leur a répondu François Hollande, sont dans notre pays des citoyens non pas comme les autres mais à l'égal des autres."

ATD Quart Monde appelle comme chaque année à des centaines de rassemblements. A Paris, la manifestation est prévue à 17h au Trocadéro sur le parvis des droits de l’Homme. L’association sort également un livreEn finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté .

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.