Deux Français tués à Madagascar
Deux Français tués à Madagascar © IDÉ

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire pour meurtre après la mort jeudi dernier d'un Français résidant en Seine-Saint-Denis, sur l'île de Nosy Be. Un Franco-Italien et un Malgache avaient également été tués par la foule.

Que s'est-il vraiment passé à Madagascar jeudi dernier, pour aboutir au lynchage de trois hommes par la population locale ? L'enquête s'intéresse en particulier au cas de la victime française, lynchée avec un autre Franco-Italien sur l'île de Nosy Be.

Les deux hommes ont été exécutés le matin, par une foule qui les tenait responsables du meurtre d'un enfant de 8 ans, porté disparu depuis une semaine et retrouvé mutilé sur une plage. Dans la soirée, c'est l'oncle de l'enfant, un Malgache, qui était tué. Les trois corps ont ensuite été brûlés.

On en sait désormais un peu plus sur les circonstances des trois meurtres, Delphine Evenou.

Climat tendu

À Madagascar, une autre enquête est déjà en cours. Elle a permis d'arrêter 26 personnes au total, dont sept dimanche matin.

L'île de Nosy Be est particulièrement touristique, mais elle est aussi connue pour être un haut lieu du tourisme sexuel. Elle compte 40.000 habitants dont 700 Français environ.

Le climat est particulièrement tendu depuis plusieurs jours autour de cette affaire. Mardi dernier, les gendarmes avaient déjà été contraints d'ouvrir le feu sur des émeutiers, venus pour réclamer la tête du kidnappeur de l'enfant, avant que l'on retrouve le corps. Deux personnes étaient mortes dans l'affrontement.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.