Des échauffourées ont éclaté en marge de la manifestation à Bruxelles
Des échauffourées ont éclaté en marge de la manifestation à Bruxelles © Reuters
**Des manifestants venus de toute l'Europe se sont heurtés à la police vendredi à Bruxelles à la fin d'un rassemblement organisé à l'appel de la Confédération européenne des syndicats (CES) contre l'austérité et le chômage des jeunes.** Le cortège, parti du centre-ville pour rejoindre le quartier européen, a rassemblé 40.000 personnes selon la CES, 25.550 personnes selon la police. Celle-ci a souligné que la manifestation s'était déroulée dans l'ensemble sans incidents. Seules des échauffourées ont éclaté lorsque de petits groupes de manifestants ont jeté des pierres contre les forces de l'ordre aux environs du parlement européen puis du siège de la Commission. Trois manifestants et un policier ont été blessés. **Des milliers de manifestants pour une Europe "plus sociale". Le reportage de Joana Hostein.**
Bernadette Ségol, secrétaire générale de la CES, a dénoncé les politiques économiques d'austérité en Europe qui ont conduit le chômage à des niveaux selon elle inacceptables : > Les hommes politiques doivent comprendre que c'est la question-clé pour l'avenir. Nous demandons l'arrêt des politiques d'austérité et le lancement d'un grand programme d'investissements pour une croissance durable et des emplois de qualité. Le taux de chômage dans l'UE a atteint 10,6% en février, et 22,9% pour les moins de 25 ans. En Grèce et en Espagne, le chômage des jeunes dépasse 50%.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.