VIDÉO - La journée d'hier a été la plus sanglante depuis le début de la guerre, le 8 juillet dernier. Plus de 120 Palestiniens sont mort hier. l'armée israélienne a bombardé un quartier très peuplé de la ville de Gaza

Un quartier devenu symbole : Shejaiya

Dimanche matin, l'armée israélienne a très lourdement bombardé le quartier Shejaiya faisant plus de 120 victimes, dont de nombreux enfants. Le quartier a été dévasté. Ludovic Piedtenu et Gilles gallinaro s'y sont rendus.

ATTENTION des images de ce reportage peuvent choquer.

Des milliers d’habitants ont entrepris de fuir. Paniqués par les explosions, ils sont allés à l’hôpital Chifa, déjà surchargé de blessés.

La population civile prise entre les feux

quarante morts dans le pilonnage d'un quartier de gaza par tsahal
quarante morts dans le pilonnage d'un quartier de gaza par tsahal © reuters

Il y a deux jours, des responsables de l'armée israélienne avaient envoyé un message aux habitants de ce quartier pour leur demander de l’évacuer. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, avait de son côté demandé à la population de ne pas quitter les lieux.

Le fils, la belle-fille et les deux petits-enfants d’un haut responsable du Hamas ont été tués lors de ces frappes dirigées contre une résidence de Chedjaïa.

► ► ► A LIRE AUSSI A Gaza les enfants meurent sous les bombes

► ► ► A LIRE AUSSIL'Europe au chevet de Gaza

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.