Il est vu comme le nouveau Kennedy, ou l'Obama blanc... Beto O'Rourke, 45 ans, représente la nouvelle génération de politiciens américains qui ont émergé à l'occasion de ces élections de mi-mandat. Et il a mené la vie dure pendant la campagne à son adversaire républicain Ted Cruz.

Midterms aux États-Unis : Beto O'rourke va-t-il faire tomber le sénateur du Texas Ted Cruz ?
Midterms aux États-Unis : Beto O'rourke va-t-il faire tomber le sénateur du Texas Ted Cruz ? © Radio France / Gaële Joly

Beto O'Rourke n'est pas un novice en politique. Il en est à son troisième mandat à la Chambre des Représentants à Washington. 

Le charme de O'Rourke en fait la star des médias. Il sait s'exprimer en public, fait preuve de compassion envers les plus démunis, envers les immigrants.

Une caméra d'iPhone le suit partout et retransmet en direct sur les réseaux sociaux tout ce qu'il fait, y compris du skate sur un parking ou sa lessive dans une laverie automatique.

Midterms aux États-Unis : Beto O'Rourke, la nouvelle coqueluche des démocrates au Texas
Midterms aux États-Unis : Beto O'Rourke, la nouvelle coqueluche des démocrates au Texas © Radio France / Gaële Joly

Son prénom (Beto) est un diminutif de son vrai nom, Robert O'Rourke. Né à El Paso, il intègre un groupe de punk/rock tout en faisant ses études à New York. Puis il monte une entreprise de nouvelles technologies et est élu à la Chambre des représentants en 2012. Il est père de trois enfants.

O'Rourke mène une campagne positive

Il n'attaque pas, il sourit. Il arrive au volant de son pick-up, grimpe à l’arrière, tel une rock star, debout, décontracté, les manches retroussées, sourire charmeur, Beto O’Rourke s’empare du micro.

Midterms aux États-Unis : le démocrate Beto O'Rourke, l'atout charme des démocrates du Texas
Midterms aux États-Unis : le démocrate Beto O'Rourke, l'atout charme des démocrates du Texas © Radio France / Gaël Joly

Il milite pour un meilleur contrôle des armes à feu dans un État très armé, pour la légalisation de la marijuana dans un État très conservateur. Il est même vu comme un socialiste, une insulte aux yeux des républicains.

Midterms aux États-Unis : le démocrate Beto O'Rourke fait peur au républicain Ted Cruz
Midterms aux États-Unis : le démocrate Beto O'Rourke fait peur au républicain Ted Cruz © Radio France / Gaële Joly

Micro en main, O'Rourke s'écrit en meeting : 

Qu’est ce qu’on fait ? On construit des murs, on sépare les enfants de leur parents et on interdit les musulmans dans notre pays ? NON.

Gaël Joly a rencontré Beto O'Rourke. 

À la question : "Pensez-vous gagner ?", il répond :

Vous choisissez la peur ou vous choisissez l’avenir. Vous choisissez d’imposer un mur, d’interdire les musulmans, et de dire que l’ennemi c’est la presse, ou vous décidez qu’il faut une couverture santé pour tous, l’égalité dans l’éducation, des salaires plus élevés pour les profs (...) Je vais écouter les électeurs du Texas, ce sont les gens que je souhaite servir depuis le Sénat des États-Unis. Et ils veulent qu'on se concentre sur le futur.

Ecoutez le reportage de Gaële Joly

1 min

Beto O'Rourke, le charismatique candidat démocrate

Par Gaële Joly

Un débat acharné qui tourne à son avantage

Le 16 octobre dernier, O'Rourke affrontait son adversaire Ted Cruz et ce fut un carnage pour le sortant républicain qui, malgré son expérience, sortait perdant de ce débat :

Ted Cruz, détesté par Trump mais soutenu par Trump

L'adversaire de O'Rourke était, en 2016, candidat à la primaire républicaine pour la candidature présidentielle, remportée finalement par Donald Trump. O'Rourke apparaît comme l'exact opposé de Ted Cruz, politicien pur jus, que tout le monde ou presque déteste à Washington. Lorsque Trump a remporté la primaire, Cruz a refusé de le soutenir publiquement, avant de changer d'avis quelques mois plus tard. Trump l'appelait même "Ted le menteur", le qualifiant "d'hypocrite".

Mais au vu des sondages plutôt inquiétants pour les républicains, le président américain a finalement décidé de venir le soutenir dans son État du Texas, lors d'un meeting fin octobre :

Au final, Beto O'Rourke a peu de chances d'être élu lors de ce scrutin, même si ces derniers jours sont plutôt favorables pour lui. La moyenne des sondages lui donne six points de retard sur son adversaire. Mais la O'Rourke mania est en route...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.