Le 6 novembre, les électeurs américains doivent renouveler une partie du Congrès. Le scrutin de cette année est particulièrement crucial, deux ans après l'élection de Donald Trump à la présidence. Ce scrutin pourrait entraîner une cohabitation entre républicains et démocrates.

Les élections de mi-mandat ont lieu le 6 novembre 2018
Les élections de mi-mandat ont lieu le 6 novembre 2018 © AFP / JESSICA MCGOWAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Que vont faire les électeurs américains ?  Vont-ils se mobiliser ? Vont-ils changer la couleur de la Chambre des Représentants et du Sénat ? Vont-ils faire tomber des Gouverneurs en poste ? Autant de questions cruciales cette année, dans une Amérique très polarisée, qui pourrait faire basculer le Congrès et plusieurs États. 

Forte mobilisation 

Toute la question est de savoir si oui ou non, les électeurs e mobiliseront, alors qu'un scrutin de mi-mandat ne passionne généralement pas les foules. Sauf que cette année, le scrutin est crucial. 

Les électeurs ont pu commencer à voter en avance dans 30 États à travers le pays ("early votes"). Certains avec une semaine d'avance, d'autres avec quelques jours. Et la participation est nettement en hausse par rapport aux dernières élections de mi-mandat : neuf millions d'électeurs supplémentaires. 

Les Latinos, qui s'étaient fortement abstenus lors des précédentes élections de mi-mandat en 2014, affichent un intérêt inattendu pour le scrutin de ce mardi selon un sondage Reuters/Ipsos. Cette enquête révèle également que cet électorat est près de deux fois plus enclin à soutenir des candidats démocrates que des candidats républicains à la Chambre des représentants. 

La Chambre des représentants

Les 435 élus de la Chambre des représentants sont renouvelés. Selon les sondages, le Parti démocrate pourrait reprendre aux républicains la majorité à la Chambre des Représentants.

Le Sénat

A chaque élection de mi-mandat, un tiers des 100 postes de Sénateurs est renouvelé. Les Sénateurs sont élus pour six ans. Les Américains doivent renouveler ce 6 novembre 35 sénateurs.  Le Parti républicain pourrait conserver la majorité au Sénat. 

Les gouverneurs

Les élections aux postes de gouverneurs dans 36 États devraient se traduire par un rééquilibrage entre les deux partis. Les républicains dirigent actuellement 33 des 50 États. 

Les référendums

De nombreux scrutins locaux concernant des questions spécifiques par États sont également programmées. Par exemple, en Floride, les électeurs devront se déterminer sur le rétablissement du droit de vote pour les personnes condamnées à de la prison et qui ont purgé leur peine. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.