Les démocrates remportent la majorité à la Chambre des Représentants, les républicains conservent la majorité au Sénat : c'est ce qui ressort de ces élections de mi-mandat. Des élections marquées par quelques anecdotes.

Midterms aux États-Unis :  les Américains ont voté le 6 novembre pour renouveler le Congrès
Midterms aux États-Unis : les Américains ont voté le 6 novembre pour renouveler le Congrès © AFP / MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Deux politiciens inculpés réélus

À New-York, Chris Collins est réélu à la Chambre des Représentants. Or Collins a été inculpé dans une affaire de délit d'initiés en août dernier.

Midterms aux États-Unis : Chris Collins à sa sortie du tribunal après son inculpation en août 2018
Midterms aux États-Unis : Chris Collins à sa sortie du tribunal après son inculpation en août 2018 © AFP / SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

En Californie, Duncan Hunter vient d'obtenir un sixième mandat à la Chambre des Représentants. Hunter a été mis en examen avec sa femme par un grand jury fédéral pour avoir détourné 250 000 dollars de sa campagne électorale. 

Manifestation contre Duncan devant la Cour fédérale de San Diego (Californie) en août dernier
Manifestation contre Duncan devant la Cour fédérale de San Diego (Californie) en août dernier © AFP / Sandy Huffaker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Un proxénète décédé mais élu

Le républicain Dennis Hof, proxénète et star de la télé réalité, est décédé en octobre dernier à 72 ans. Il se présentait à l'assemblée locale du Nevada et son nom apparaît sur les résultats comme étant le vainqueur ce 6 novembre. Cette "élection" entraînera la nomination d'un remplaçant par le parti républicain local.

Bulletins de vote mouillés dans le Connecticut

La Secrétaire d'État du Connecticut a annoncé que des milliers de bulletins de vote devaient être recomptés un par un à la main. La raison ?  Les pluies torrentielles qui les ont trempés.

La bataille pour le siège de gouverneur entre le républicain Bob Stefanowski et le démocrate Ned Lamont était "too close to call" (trop serrée pour être annoncée) tard dans la nuit.

En Géorgie, la perdante démocrate refuse de reconnaître sa défaite

L'autre scrutin très observé était la bataille en Géorgie pour le poste de gouverneur entre le républicain Brian Kemp et la démocrate Stacey Abrams, qui pouvait devenir la première gouverneure afro-américaine d'un État. Selon les résultats annoncés, Kemp l'a emporté avec trois points d'avance mais Abrams a refusé de concéder la victoire à son adversaire, estimant que les résultats pourraient changer après le dépouillement des bulletins . 

"Stacey Abrams jure de se battre jusqu'à ce que chaque bulletin soit dépouillé."

Finalement, les électeurs de Géorgie revoteront en décembre car Stacey Abrams a obtenu gain de cause.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.