Les Américains renouvellent ce mardi la Chambre des représentants et un tiers du Sénat. Une Amérique très polarisée est appelée aux urnes, alors que les élections de mi-mandat enregistrent en général un faible taux de participation. Cette année, le vote est crucial. Il déterminera la politique des 2 prochaines années.

Midterms : plusieurs États présentent des duels incertains qui pourraient faire basculer le Congrès coté démocrate... ou pas
Midterms : plusieurs États présentent des duels incertains qui pourraient faire basculer le Congrès coté démocrate... ou pas © AFP / Jessica McGowan / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Depuis le début de l'été, les projections électorales donnent une victoire des démocrates à la Chambre des représentants et un maintien de la majorité républicaine au Sénat.

Le Parti démocrate devra ravir 23 sièges de plus que ceux qu'il possède déjà, sur les 435 de la Chambre des représentants.

Au Sénat, le renouvellement par tiers (35 cette année) s'annonce favorable aux républicains puisqu'une petite dizaine de démocrates se présentent dans des États remportés par Trump il y a deux ans...

Au Texas, deux stars s'affrontent

C'est au Texas qu'a lieu l'affrontement probablement le plus observé et le plus cher des sénatoriales. Un quadragénaire et ancien chanteur punk, Beto O'Rourke, charismatique, charmeur, jeune et dynamique, défenseur d'un système de santé universel et d'un encadrement plus strict des armes à feu, fait face à l'actuel sénateur Ted Cruz, star de la politique américaine, détesté par tout le monde ou presque. 

Pour les démocrates, conquérir le bastion républicain du Texas serait un séisme politique qui aurait des répercussions nationales. C'est d'ailleurs pour cela que Donald Trump a soutenu publiquement Ted Cruz, malgré leurs différends par le passé lors des primaires de la campagne de 2016.

Deux duels de femmes en Arizona

En Arizona, la républicaine Martha McSally, ancienne pilote de chasse de 52 ans, affronte pour un poste au Sénat la démocrate Kyrsten Sinema, qui a connu la pauvreté dans sa jeunesse et défend  l'éducation et le système de santé pour tous. Ce sera la première fois que l'Arizona enverra une femme au Sénat.

Autre duel féminin entre la républicaine d'origine hispanique Lea Marquez Peterson et la démocrate et ancienne membre du Congrès Ann Kirkpatrick pour un poste à la chambre des Représentants.

Des démocrates menacés dans le Missouri, le Dakota du Nord, le New-Jersey et le Minnesota

Le Missouri constitue pour les républicains la plus belle occasion de reprendre un siège aux démocrates : après deux mandats, la sénatrice Claire McCaskill est fragilisée dans cet État du Midwest qui a largement voté Trump en 2016. Dans le Dakota du Nord, la sénatrice démocrate sortante Heidi Heitkamp lutte également pour garder son siège. Elle est loin derrière son adversaire républicain Kevin Cramer dans les derniers sondages.  Dans le New Jersey, Bob Menendez, Sénateur démocrate depuis 12 ans dans un fief démocrate, est fortement menacé par le républicain Bob Hugin.

C'est dans le Minnesota que l'on compte les deux sièges de représentants démocrates les plus indécis. Le démocrate Joe Radinovich affronte l'ex-policier républicain Pete Stauber. Mais les effets secondaires de la guerre commerciale de Donald Trump contre la Chine, ou la rancœur des électeurs âgés ayant perdu leur emploi dans la filière bois ou la sidérurgie, pourraient jouer un rôle.

La Floride et la Géorgie marquées par la question raciale

En Floride, le sénateur démocrate sortant Bill Nelson est menacé par le candidat républicain Rick Scott, gouverneur du "Sunshine State" depuis 2011 qui a occupé le devant de la scène après la fusillade mortelle le 14 février au lycée de Parkland, au nord de Miami, qui a fait 17 morts. Scott a également été très présent lors du passage des ouragans Irma et Michael.

Par ailleurs, le démocrate afro-américain Andrew Gillum, maire de la capitale Tallahassee, pourrait devenir le premier gouverneur noir de l'État. Il fait face à Ron DeSantis, qui avait provoqué une polémique en utilisant une expression raciste envers Gillum.

En Géorgie, le républicain Brian Kemp est talonné par une Afro-Américaine démocrate, Stacey Abrams, qui a reçu le soutien notamment de la star de la télévision Oprah Winfrey et du comédien Will Ferrell. Barack Obama a tenu meeting pour elle en Géorgie vendredi dernier. Dans cet État du Sud encore profondément marqué par la ségrégation raciale, Brian Kemp est accusé d'avoir rayé du registre électoral 35 000 personnes, les deux-tiers étant des Noirs. Si elle était élue, Stacey Abrams deviendrait, à 44 ans, la première femme noire à accéder au poste de gouverneur aux États-Unis.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.