Hollande
Hollande © Reuters / Benoit Tessier

L'Union européenne "doit agir de manière décisive et conformément à ses valeurs" pour les migrants, à qui la protection internationale est due, déclarent François Hollande et Angela Merkel jeudi dans un communiqué commun.

Le président et la chancelière, qui se sont parlé au téléphone dans la matinée, annoncent "une initiative " sur la situation des réfugiés qui affluent aux frontières de l'Europe."L'Europe doit protéger ceux pour qui elle est le dernier espoir", peut-on lire dans un communiqué de l'Elysée.François Hollande et Angela Merkel disent leur intention de faire des propositions communes "pour organiser l'accueil des réfugiés et une répartition équitable en Europe ".Ils veulent "rapprocher les normes pour renforcer le système d'asile européen, assurer le retour des migrants irréguliers dans leur pays d'origine et apporter le soutien et la coopération nécessaires avec les pays d'origine et de transit."Outre la chancelière, François Hollande s'est entretenu avec les dirigeants européens et le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le président de la République a ainsi commenté cette initiative

Pour sa part, le Premier ministre britannique David Cameron a indiqué jeudi que la Grande-Bretagne n'entendait pas modifier sa politique actuelle sur la question des réfugiés syriens et a rejeté les appels en faveur d'une augmentation du nombre de personnes que son pays pourrait accueillir.

Nous accueillons des milliers de réfugiés syriens et nous continuerons à le faire. Comme je l'ai précisé hier, nous continuons de surveiller la situation. Mais la solution au problème n'est pas simplement d'accepter des gens

a commenté le Premier ministre britannique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.