[scald=107237:sdl_editor_representation]WASHINGTON (Reuters) - Mohamed Merah, l'assassin de sept personnes à Montauban et Toulouse dont trois enfants juifs d'une école confessionnelle, figurait sur une liste des services de sécurité américains, indiquent deux responsables à Washington, jeudi.

Ces responsables n'ont pas précisé à quelle date le jeune homme de 23 ans originaire d'Algérie avait été repéré mais son nom se trouvait sur une "no-fly list", une liste de personnes ayant interdiction d'emprunter les avions en provenance et à destination des Etats-Unis.

Les autorités françaises et américaines ont indiqué que Merah s'était rendu en Afghanistan aux alentours de 2010 et qu'il aurait suivi dans ce pays un entraînement militaire.

Il aurait également passé du temps avec des militants islamistes le long de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan avant d'être capturé puis de revenir en France.

Arrêté à Kandahar lors d'un contrôle routier, il a été remis aux forces américaines et il est revenu en France, selon le procureur de Paris François Molins.

Merah a été abattu d'une balle dans la tête jeudi après un siège de 30 heures de son appartement dans un quartier résidentiel de Toulouse par les policiers du Raid.

Mark Hosenball; Pierre Sérisier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.