carmat
carmat © MaxPPP

Le deuxième patient ayant reçu un coeur artificiel conçu par Carmat est décédé le 2 mai, a annoncé mardi la société française, confirmant une information de Libération.

L'homme de 69 ans avait été opéré le 5 août dernier au CHU de Nantes (Loire-Atlantique).Le premier porteur d'un coeur artificiel Carmat, Claude Dany, 76 ans, était lui aussi décédé le 2 mars 2014, 74 jours après l'implantation.Ce deuxième patient a été hospitalisé à Nantes vendredi 1er mai dans la soirée à la suite d'une insuffisance circulatoire, précise Carmat dans un communiqué.

Les explications de Danielle Messager

0'56

Carmat

La société Carmat a par ailleurs confirmé le 28 avril l'implantation de son coeur artificiel chez un troisième patient, dans le cadre d'un essai de faisabilité, qui doit inclure au total quatre patients en insuffisance cardiaque dont le pronostic vital est engagé à brève échéance."La société mène actuellement l'analyse des données de la prothèse dans le respect du protocole de l'essai clinique, afin d'identifier les causes possibles du décès et d'assurer des conditions de sécurité maximale pour le troisième patient implanté", explique Carmat dans son communiqué.Les critères de succès comportent entre autres la survie à 30 jours après l'implantation et la récupération fonctionnelle des organes vitaux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.