[scald=39077:sdl_editor_representation]TRIPOLI (Reuters) - Mouammar Kadhafi a rejeté jeudi l'ultimatum du nouveau pouvoir libyen lui demandant de se rendre d'ici le 12 septembre, jurant de se battre jusqu'au bout.

"La Libye ne se rendra pas et ne sera pas colonisée", a déclaré l'ancien n°1 libyen dans un deuxième message sonore de la journée diffusé par la chaîne de télévision syrienne Al Raï.

"Nous les combattrons partout et nous brûlerons la terre sous leurs pieds (...) vous ne trouverez pas le sommeil et le repos sur cette terre !

"La résistance grandit à Tripoli, qui sera libérée pied à pied", a-t-il ajouté.

"Le drapeau vert (du régime Kadhafi, ndlr) flotte partout, des frontières avec l'Algérie, le Niger et le Tchad, jusqu'aux rivages de la Méditerranée".

Joseph Nasr et Ahmed Tolba; Jean-Loup Fiévet pour la version française

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.