[scald=30903:sdl_editor_representation]NEW YORK (Reuters) - Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle, a intenté lundi une action devant la justice civile à New York en accusant l'ancien chef du Fonds monétaire international "d'agression violente et sadique".

La plainte reprend le déroulé des événements tels que les a racontés Nafissatou Diallo et conclut: "Pensant bénéficier de l'immunité, le défendant Strauss-Kahn a intentionnellement, brutalement et violemment agressé sexuellement Mme Diallo et ce faisant humilié, dégradé, abusé et privé Mme Diallo de sa dignité de femme".

La plainte a été déposée devant un tribunal du Bronx, à New York.

Joseph Ax, Tangi Salaün pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.