10 morts dans huit Français dans le crash d'un avion F-16
10 morts dans huit Français dans le crash d'un avion F-16 © Radio France

L'un d'eux a succombé à ses blessures en finde matinée. L'accident est survenu hier au cours d'un exercice sur une base de l'OTAN à Albacete au sud-est de l'Espagne. Vers 15h, un avion de combat grec a raté son décollage. Il est tombé sur des avions au sol. Au total, le crash a fait onze morts, dont deux pilotes grecs.

Le F-16 s'est écrasé quelques secondes après son décollage sur un parking de la base provoquant un incendie monstre, un parking ou étaient stationnés des avions de chasse de plusieurs pays participant aux manoeuvres. Il y avait deux Rafales, deux Mirages et deux Alpha jets français. Selon des miitaires espagnols cités par le quotidien espagnol El Pais :

Le F-16 est tombé au pire endroit possible.

Il est en effet tombé sur des avions de combats qui s'apprêtaient à décoller, les réservoirs plein, certains, le moteur en marche.

Les précisions sur place de notre correspondant Matthieu De Taillac

La base espagnole Los Llanos est située à 300 km au sud-est de Madrid. Depuis 2006, elle accueille un centre de formation de l'OTAN, le TLP, sigle anglais qui veut dire programme de leadership tactique, l'une des formation pour les pilotes les plus réputés et les plus exigeantes au monde. L' entraînement avait débuté le 19 janvier et devait se terminer le 13 février.

La plupart des victimes appartenaient à la base aérienne 133 de Nancy. Elle déploie actuellement des avions au Niger pour des opérations au Sahel et en Jordanie pour agir en Irak. Les militaires français se trouvaient en Espagne pour se préparer à ce type d'opérations.

L'émotion est très vive sur la base de Nancy-Ochey, où s'est rendue Fiona Moghaddam

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian se rendra mardi après-midi à Albacete. Le président François Hollande a lui exprimé dans un communiqué sa "très grande émotion" et "son profond respect pour l'engagement de ces personnels, officiers et sous-officiers, qui se préparaient aux missions opérationnelles de l'armée de l'air".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.