[scald=17141:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a écrit aux parents de Gilad Shalit, Franco-Israélien retenu prisonnier par le Hamas palestinien depuis sa capture le 25 juin 2006, pour s'adresser directement au détenu, annonce l'Elysée.

"Face à votre courage et à la détermination pacifique de vos admirables parents, face à la solidarité internationale, j'exhorte ceux qui vous emprisonnent à mettre fin au sort si injuste qui vous est fait", lit-on dans la lettre diffusée par la présidence.

"Cher Gilad, je le réaffirme ici, la France ne vous abandonnera pas à votre sort et n'aura de cesse d'agir, avec d'autres y compris dans le monde arabe, pour que finisse ce calvaire injustifiable", ajoute le chef de l'Etat.

Le gouvernement israélien refuse pour l'instant d'accéder aux demandes du mouvement palestinien de relâcher le soldat fait prisonnier sous l'uniforme en échange de la libération de centaines de prisonniers.

Thierry Lévêque, édité par Eric Faye

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.