[scald=102217:sdl_editor_representation]NICE, Alpes-Maritimes (Reuters) - Le problème de la crise grecque est "réglé" et "la page de la crise financière est en train de se tourner", a estimé vendredi Nicolas Sarkozy, en marge d'un déplacement électoral à Nice.

La Grèce a réussi jeudi son échange d'obligations, qui lui permet de réduire sa dette et d'éviter le défaut de paiement.

"Je veux dire combien aujourd'hui je suis heureux de trouver une solution à la crise grecque qui empoisonne la situation économique et financière de l'Europe et du monde depuis des mois", a déclaré le président français.

"Avec Angela Merkel, nous avons travaillé jour et nuit pour trouver cette solution", a-t-il précisé.

"Aujourd'hui le problème est réglé, je veux dire aux Français que tous ces efforts ont été couronnés de succès, que la page de la crise financière est en train de se tourner", a souligné Nicolas Sarkozy. "Nous pouvons nous attaquer aujourd'hui à la crise économique".

Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.