La trêve est décidément morte et enterrée. Plusieurs villes du pays ont été pilonnées aujourd'hui par l'armée syrienne, qui assure avoir répliqué à des attaques de rebelles. Bilan : une trentaine de morts. Valérie Crova.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.