Hier soir, lors d’une conférence de presse, le président américain a estimé que les Etats-Unis devaient réexaminer leurs relations avec la Russie à la suite de la série d’actions prises par Moscou et contredisant les intérêts américains.

barack obama veut réformer le "patriot act"
barack obama veut réformer le "patriot act" © reuters

C’est avec un visage fermé que Barack Obama est apparu hier soir devant les journalistes. Il faut dire qu'à l'ordre du jour de cette conférence de presse,il n'y avait que des sujets sensibles , à commencer par ce refroidissement des relations avec Vladimir Poutine.

Je n’ai pas de mauvaise relations personnelles avec Vladimir Poutine

Les explications d'Aurélien Colly

"Franchement, la Russie n'a pas bougé sur toute une série de questions où nous pensions que des progrès étaient possibles ", a-t-il dit tout en reconnaissant l'existence d'une tension entre les deux pays, et des conversations franches et directes mais souvent constructives .

Il a ajouté à propos de son homologue russe : "Je sais que la presse adore insister sur le langage corporel et il a cette sorte d'épaules rentrées qui le fait ressembler à un gosse qui s'ennuie au fond de la salle de classe. Mais la vérité est que lorsque nous parlons ensemble, c'est souvent très productif".

Le président américain vient d'annuler un sommet bilatéral prévu à Moscou avant le G20 de Saint-Pétersbourg pour protester contre la décision russe d'accorder un asile d'un an à Edward Snowden. Barack Obama a remarqué que les relations américano-russes avaient toujours été empreintes de tension depuis l'implosion de l'Union soviétique, jugeant aussi que beaucoup de progrès avaient été réalisés avec Moscou au moment lorsque Dmitri Medvedev occupait le Kremlin.

Pas question de boycotter les JO

Barack Obama s'est dit personnellement choqué par certaines mesures anti-gay récemment adoptées en Russie tout en se prononçant contre un boycottage des JO d'hiver de Sotchi prévus en février 2014 dans le Caucase russe.

"Je ne pense pas que ce serait approprié de boycotter les JO ", a-t-il dit en suggérant que la meilleure façon de lutter contre ces lois serait d'excellentes performances de la part d'athlètes homosexuels et lesbiennes sur les bords de la mer Noire.

"Ce que j'aimerais bien, c'est que des athlètes gay et lesbiennes reviennent avec des médailles en or, en argent ou en bronze ", a-t-il confié.

Renforcer le contrôle des programmes de surveillance aux Etats-Unis

Les conséquences de l’affaire Snowden ne se résume pas qu’au rafraichissement des relations entre Washington et Moscou. Barack Obama a par ailleurs annoncé qu'il demanderait au Congrès américain d'amender les dispositions du "Patriot Act" dans le sens d'une plus grande transparence en matière de surveillance.

Il a déclaré: "Nous pouvons et devons être plus transparents " sur ce point.

Aurélien Colly fait le point sur les annonces de Barack Obama en matière de transparence

Le Président américain a réaffirmé que les agences américaines n'étaient pas habilitées à écouter les communications téléphoniques sans autorisation.

Edward Snowden n’est pas un patriote

L'intervention de Barack Obama fait suite à l'affaire Edward Snowden, cet analyste de la NSA dont les révélations sur l'ampleur des programmes de surveillance américains tant à l'étranger qu'aux Etats-Unis ont fait scandale.

Devant les journalistes, le chef de l'exécutif a aussi déclaré qu'il ne croyait pas que le "lanceur d'alerte", aujourd'hui réfugié en Russie, était un patriote.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.