offensive terrestre israélienne à gaza
offensive terrestre israélienne à gaza © reuters

VIDÉO - L'opération terrestre, décidée par Benjamin Netanyahu, a été lancée hier soir par Israël dans la bande de Gaza dans le but de détruire les tunnels du Hamas. Barack Obama s'est entretenu avec Benjamin Netanyahu.

L'armée israélienne a commencé à bombarder très intensivement la bande de Gaza par air, depuis la mer et avec des tirs de chars massés à la frontière vers 22h. Ensuite l'opération terrestre à proprement parler a été lancée.

Obama a dit soutenir le droit d'Israël à l'autodéfense . Le président américain a toutefois déclaré que les Etats-Unis et leurs alliés s'inquiétaient des risques d'escalade du conflit et il a souhaité que l'Etat hébreu agisse de façon à minimiser le nombre de victimes civiles.

24 Palestiniens tués en quelques heures ainsi qu'un soldat israélien

Au moins 24 Palestiniens, dont trois adolescents et un bébé ont été tués depuis le début de l'offensive terrestre. La plupart des hostilités se déroulaient dans le sud, à Khan Younès et Rafah, et dans le nord, non loin de la frontière avec Israël. Le terminal frontalier israélien d'Erez, seul point de passage pour les piétons, a été fermé. Quelque 70% des secteurs de la bande de Gaza sont privés d'électricité.

Depuis le début de l’offensive terrestre, jeudi soir, l'agglomération de Gaza commence à ressembler à une ville fantôme. L'artillerie et l'infanterie ont notamment frappé très durement le quartier de Shejaya, à l'est de Gaza-ville.

Reportage de Ludovic Piedtenu et Gilles Gallinaro

►►► A VOIR | Tous les reportages à G aza

L’armée israélienne a demandé aux habitants des zones du nord et de l’est de la bande de Gaza de quitter leurs maison. Certains résistent pourtant à leur manière, en restant sur place au péril de leur vie.

Objectif : "infliger un coup significatif aux infrastructures du Hamas"

Israël cherche à neutraliser la puissance de feu du Hamas qui a frappé l'Etat hébreu avec plus de 1 000 roquettes pendant 10 jours, faisant un mort. De son côté, le Hamas a dénoncé "une étape dangereuse, dont les conséquences sont incalculables".

Vendredi matin, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu' Israël se prépare à renforcer son offensive dans la bande de Gaza :

J'ai donné pour instruction de se préparer à la possibilité d'intensifier de façon significative l'offensive terrestre, et l'armée agit en conséquence

L'opération était prévue pour durer environs une semaine à 10 jours.

Les explications de Sébastien Laugénie

Le porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum, prévient :

Israël va payer un prix élevé. Le Hamas est prêt à la confrontation

Après 10 jours de raids aériens meurtriers, ce sont au moins 265 Palestiniens qui ont été tués . Plus de 1 770, en majorité des civils, ont en été blessées. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déploré le déclenchement de cet assaut terrestre et demandé à Israël d'agir "bien davantage pour faire cesser les pertes civiles". Il s'agit de la première intervention terrestre israélienne depuis l'opération "Plomb Durci" de 2008-2009, qui avait fait plus de 1.400 morts palestiniens.

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | Des missiles israéliens tuent quatre enfants à Gaza

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.